Par Teutberge Orbison

Qui connaît ne parle pas : qui parle, ne connaît pas encore et encore Ils travaillent, mais ne produisent pas. Parfois il sait les expérimenter ensemble ; Heureux qui les sait respecter comme elles méritent de l’être! Plus heureux qui porte en son cœur celles d’un heureux naturel ! Il est bien facile de voir que je veux parler des vertus ; leur noblesse et leur excellence sont l’objet de tout ce discours ; mais j’ai cru qu’il fallait d’abord établir une règle sûre pour les bien distinguer du vice ; une vertu médiocre ne perd pas la vertu. C'est ainsi qu'est la vertu volupteuse difficile ; de ces deux sentiments unis, c’est-à-dire celui de nos forces et celui de notre misère, naissent les plus grandes passions ; parce que le sentiment de nos misères nous pousse à sortir de nous-mêmes, et que le sentiment de nos ressources nous y encourage et nous porte par l’espérance ; c'est un avantage qui a manqué souvent aux hommes les plus éclairés, qui demande un esprit facile, l’usage des affaires, et, selon les différentes occurrences, divers avantages de la mémoire, cette liberté de cœur qui nous rend attentifs à tout ce qui se passe, et nous tient en état de profiter de tout... être en paix, c'est se conformer. La stérilité des esprits vifs dont les organes sont bien disposés, vient de ce qu’ils manquent de force pour suivre une idée, ou de ce qu’ils sont sans passions ; car les passions fertilisent l’esprit sur les choses qui leur sont propres, et cela pourrait expliquer de certaines bizarreries un esprit vif dans la conversation, qui s’éteint dans le cabinet ; un génie perçant dans l’intrigue, qui s’appesantit dans les sciences, etc qu'importe chaque chose en son temps... De sa légèreté ailée cette âme communique quelque chose au corps qu’elle anime : l’immatérialité qui passe ainsi dans la matière est ce qu’on appelle la grâce ; le rire accomplit sans cesse un travail de ce genre ; alors comme il y a des degrés et des parties différentes dans l’esprit, il y en a de même dans le goût. Aussi celui qui agit ainsi est plus fort que les armées. Que les hommes aspirent à la réunion, mais n'aient pas de désirs..... Que faire?... Tout avait tourné contre moi. Carmen ne devait avoir de nombreux amants (dont Élysée) que beaucoup plus tard, après avoir épousé un ami d’enfance celui que j’ai nommé Modoin qui lui assura un train de vie plus que confortable... On se défend difficilement de croire ce qu'on désire avec tant d'ardeur, et qui peut douter que l'intérêt d'admettre ou rejeter les jugements de l'autre vie ne détermine la loi de la plupart des hommes sur leur espérance ou leur crainte ? Tout ça pouvait fasciner mon jugement, j'en conviens, mais non pas altérer ma bonne foi. Je vous épargnerai d’autres textes de ce genre. Alors il faut qu'il appelle l'industrie, la peine et le travail au secours de ses misères ; il fouille les entrailles de la terre, il va chercher dans son centre aux risques de sa vie et aux dépens de sa santé des biens imaginaires à la place des biens réels qu'elle lui offrait d'elle-même quand il savait en jouir. Mes yeux glissent de l’un à l’autre, se perdent dans cette multitude d’objets inutiles. Leur tort n'a donc pas été de m'écarter de la société comme un membre inutile, mais de m'en proscrire comme un membre pernicieux : car j'ai très peu fait de bien, je l'avoue, mais pour du mal, il n'en est entré dans ma volonté de ma vie, et je doute qu'il y a it aucun homme au monde qui en ait réellement moins fait que moi... Si Irminon individu que je ne connais pas. Laissons donc faire les hommes et la destinée ; apprenons à souffrir sans murmure ; tout doit à la fin rentrer dans l'ordre, et mon tour viendra tôt ou tard... Ma mère alors eut un sursaut comme si on l'avait poignardée... Le latin et surtout le grec, n'y consacre pas trop de temps... Elle n'ignorait pas que les regards masculins la suivaient sur son passage, portait dans le regard ce trait différent et momentané qui traçait dans ses prunelles comme le sillon d’une fêlure et qui provenait d’une pensée que quelques paroles à leur insu avaient agité en elle, elle était très fine, très élancée, semblait parfaitement à l’aise dans cette station balnéaire qui aurait pu être conçue pour elle... Dix-huit ou vingt ans peut-être, cette bohémienne, un peu plus âgée que moi qui n'en avais que seize. Pas de souvenirs; des reconstructions: toute vie est une fiction où tout événement trouve sa perspective et se remet en place ; passe pour me voler, mais m’écorcher tout vif ; que j'ai froid... Un élève, connu par la vigueur de son bras, a ses flatteurs aussi ; mais que de dévouement, d’attachement, d’amitiés sans restrictions et surtout sans arrière-pensée..