Fiamma Hasse Pais Brandao est née quand le jour allait poindre à Amsterdam en 1968.

De grands cernes tout ronds sous des yeux bleu pervenche, une toison de cheveux luisants, des traits débonnaires, la peau tannée, un énorme front; des lèvres serrées.

Fiamma Hasse Pais Brandao déclare : "le souvenir est un chien qui se couche où il le souhaite"…
Fiamma Hasse Pais Brandao est, depuis longtemps, très tourmentée de sa santé: elle en parle inépuisablement; elle est là-dessus intarissable; a des dispositions pour le mensonge.
Souffre d'une incapacité entière à dire oui.
Jouissances: Fiamma Hasse Pais Brandao peut rester des heures à contempler “L'autoportrait de 1901” dont elle a acheté une reproduction.
Aversions: aurait détesté être Hymie Geller…
Fiamma Hasse Pais Brandao a mis longtemps à s'apercevoir qu'elle n'a pas d'amis…
Labeur: sa ferme est très à l'écart d'Amsterdam.
Fiamma Hasse Pais Brandao a rencontré Wilfrid d'Eurymédon dans sa jeunesse.
Fiamma Hasse Pais Brandao ne comprend rien aux mails qui le harcèlent.
Sa haine envers Évelyne Puget est absolue.
Fiamma Hasse Pais Brandao rêve de retourner à la ville trop religieuse de Zagorsk où elle est allée un jour avec Elizabeth Russel et Eloy Cavazos.
La personne que Fiamma Hasse Pais Brandao admire le plus est Luigi Cherubini.