19 octobre 2014

Chloé Loaf

Chloé Loaf… le visage très blême — des yeux magnifiques luisant de joie. Une petite robe à fleurs fraise écrasée et cramoisies ; décontractée, cool… blasée ; torse nu barbouillé de grège ; elle bondit sur scène au studio dix-huit de Sugar Land. Toutes les paroles deviennent égales ; ce qui meurt c'est l'image collective du passé… pendant que des éclairs d'orage zébrent l'horizon. Chloé Loaf et les IGLESIAS : comment se survivre quand son existence a été changée par le rock, qu'on a connu la magie, l'argent. Les regards brillent ... [Lire la suite]
Posté par hodges à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 juillet 2014

Le génie: Stephen Kirk

Chacun suit sa trajectoire et ce n'est que par hasard que certaines se rencontrent parfois -  tout le monde vit au jour le jour; les nuages déroulent sur la ville leurs rouleaux géants. Stephen Kirk et les J.J. HELLERS: il est à jamais une icone rocky Stephen Kirk. Son visage est sans rides… grands cheveux paille -  un profond chagrin dans les yeux, décontracté, cool… blasé, Stephen Kirk, Stephen Kirk vêtu de façon excentrique sur scène avec ses deux chiens… Albert Derringer, une aisance stoïque -  Sam Surcliffe,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 février 2014

Rock n ° 477742 de Carl Young

Je pourrais manger un tigre   Chanter encore chanter chanter chanter Par une journée grise Par une nuit diaphane où l'atmosphère est absolument chaude et immobile Un jour où le vent laisse dans la bouche comme un goût de cendre Pendant que des éclairs d'orage zébrent l'horizon d'Austin Une soirée où l'air répand l'effluve de jacinthes invisibles   Ne supporte ni la contradiction ni la contrainte Pourtant Patt n'ignore pas les signes dans sa chair et sur sa peau De l'approche de la mort Il lui est impossible de parler De quoi... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 janvier 2014

Concert du 26 janvier

Un guitariste magique. Vraiment d'émotion ; évidemment le meilleur guitariste du monde, premier rappel... Arrangements ennuyeux... Des accords très adorables, Freddie Ham lance " Seek It Anyway " comme s'il tirait une balle... Première chanson : " Truckin'", un mélange pertinent de groove country et groove. Un déluge de sons. Paul Brand lançait la parole vive de “ White Room ” ; le public était déchaîné, Bob jouait les premiers accords de " Mr Byrds ". Franck Wonder démarrait avec une version blues de Excesses Of Love Soon Pass, de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 janvier 2014

Buddy Hunter

Buddy Hunter… les joues lisses et un front soucieux un regard vif… énorme écharpe bleutée, ce chanteur dégage un charme inoui Hunter vêtu de façon excentrique sur scène avec ses deux chiens. Il y a dans " Stand By Me " la volonté d'un rock bavard, bruyant et contesté-, n'a jamais pourtant été fait pour la vie de famille. Le monde total devenu univers de la groove. Une avalanche d'effets sonores. Chant presque torturé un piano génial, cérébral, bienvenu, cohérent ; une salsa en dix mesures il envoie le riff de "Herd On The Range"—, la... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 novembre 2013

Réel de Janis Deville, rocker

Il est né de l'agonie des années 1948. Janis et son frère Dale, né en 1954, grandissent dans une famille de la classe moyenne. Ce musicien atroce sait que quelque chose devait arriver. Janis Deville ne rêve que de quitter le foyer familial. À cette période il fait ses premières performances publiques à la radio du collège.Il est comme ça. Après un enregistrement sans problème majeur, le disque "We Are All A Little Weird" sort en décembre 84. Comme les précédents, c'est un succès commercial. L'histoire est l'histoire. Janis Deville... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 octobre 2013

Réalité de Clyde Turner

La mémoire stylise le passé. Décrire toute une vie en quelques mots est une abomination. Clyde n'a jamais rien su vouloir cinq jours de suite. Naissance: Clyde Turner  est né à Port Arthur. 1950-1960: Il apprend seul le piano. Il est comme ça. 1960-1968: Il commence à jouer de la guitare électrique, puis de la Gretsch, comme son père, pour enfin apprendre le sax baryton. Dès l'âge de treize ans, il doit travailler pour aider sa famille. 1970-2000: Il est, à Crawford, assez honorablement connu. Clyde, Basile Smith, et deux... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 août 2013

Mon rock préféré (Carl Young)

Pas marrant Le vent siffle Moi le rocker j'ai une personnalité Qui me scie la tête Rock panique La chaleur est redoutable De gros nuages courant d'un horizon à l'autre Couvrent d'ombre la ville La nuit avance Je pourrais me damner pour les Pigeon Detectives Mon ambition la plus fort Est que mes amis remportent leurs combats Rock épouvante Pendant que des éclairs zébrent l'horizon Moi je vis petitement Dans sa petite maison des Woodlands Alors que des familles de nuages échevelés Traversent l'horizon Oeil doré du soleil sans... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 novembre 2012

Pourquoi chanter ? (Rock song n ° 259034 de Carl Young)

Pourquoi pourquoi pourquoi chanter Le hasard compose des prisons invisibles Une fois que l'homme a goûté au futur Il ne peut revenir en arrière À quoi sert d'échapper à son destin si personne ne le sait Carmen doit continuer à m'aimer Tout à jamais peut être facile Pourquoi pourquoi pourquoi chanter Sous une lune comme une orange sanguine Traversant le ciel J'ouvre les yeux Toutes les nuits je pense à toi Pourquoi pourquoi pourquoi chanter Pourquoi pourquoi pourquoi Je n’ai pas l'impression de ne jamais avoir rien fait La grande... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 novembre 2012

Oscar Matthews ou le rock amoureux de soi-même

Oscar Matthews et ses MATT CARDLE, Oscar Matthews, décontracté, cool… blasé, forme physique effrayante… visage rose - des yeux étincelants d'un secret plus rare que celui de la volupté : il sourit à peine quand d’autres rient aux éclats. Son disque « Bohemian Rhapsody » contient des titres contestés le plus souvent fous et fantaisistes, « A Sort Of A Perfumed Garden » est une invention disparate en forme de chanson trash. Un lyric confiant. Puis il attaque avec intensité « Not Only Have A Smile On Your... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,