10 août 2015

Publicité de la souffrance

Lecteur 2 passionnée rôde expose souffre souvent particulière résistez-moi neuve poulets le parfum désigne sa pluie) un matin gérard de nerval enfin l'histoire n'est pas la révolution donatien alphonse de sade inquiétant (plus tard encore) "c'est affreux" donatien alphonse de sade supplier en même temps écran écoutez-moi déclarez-moi expliquant ou alors tout se concentre écrit caresses enchanteresses affirmant offre sa gaze tous ces verres c'est une crainte demandant en effet tous ces riz annonce sa position rien tous ces escaliers... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 mars 2015

le soleil monte et descend

13. Les convictions du Poète le soleil monte et descend les étoiles reprennent chaque nuit leur place rien ne change le monde est globalement vert le ciel bleu les enfants s’écorchent toujours les genoux en tombant sur le gravier des parcs les voitures empuantissent l’atmosphère la tourterelle roucoule parce que l’oie cacarde et la perdrix cacabe parce que l’éléphant barrissant refuse de mugir n’est-ce pas qu’il en est ainsi parce que c’est comme ça les hommes poursuivent leurs femmes et celles des autres comme les animaux leurs... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 janvier 2015

ce que le Poète écrit c’est pas des mots

07. Les écrits du Poète (1 minute 3) ce que le Poète écrit c’est pas des mots c’est autre chose pas la vie non plus ni l’amour ni la réalité un moment se demande si l’âme mais dans ce mot est quelque chose d’enfantin effrayant comme l’enfance ou l’enfance se dit alors la langue ou le langage ou le texte ou l’avant-texte mais ça lui fait mal à la tête et ne le satisfait pas non plus alors cherche écrit cherche cherche ce qu’il écrit écrit qu’il cherche ce qu’il cherche qu’il écrit s’enfonce dans ces profondeurs abyssales d’où il... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 janvier 2015

les choses peuvent être dites deux fois

il faut se donner de la peine pour voir sans cesse donc quand on représente un objet un visage il faut que les qualités de cet objet ce visage soient représentées quelquefois l'univers contient une infinité de boules de loin en loin ou le toucher comme toujours le rêve ne se distingue pas de l'acte en fait le kaléidoscope du toucher nous restitue en miettes l'espace et le temps dans le fond il y a sûrement de meilleures façons de regarder au-delà le monde contient une infinité de boules au-delà la terre ne serait sûrement rien sans le... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 janvier 2012

Photographie

Personnellement je photographie peu, pourtant la photographie est une technique qui me séduit. J’ai horreur photos qui ont des prétentions esthétiques, non seulement celles qui veulent « faire joli » mais également toutes celles qui cherchent à faire de la photo quelque chose comme un art plastique. Je regarde de très nombreux albums photo: les albums photos de Marc Hodges 1 et 2, les photos d'Oriane, L'album photos de JPB,  de nombreux autres encore parmi ceux qui abondent sur Internet. Mon album préféré est cependant celui de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 août 2009

Les Ballices, 18 heures 05

Il n'y a plus ni avant ni après, on finit par ne plus vivre que ce que l'on a en soi, Bréauté s'arrête à nouveau. La beauté du jour lui est douloureuse, il a conscience que ses yeux cherchent à voir derrière les objets. Il est entouré d'ombres. Une étrange tristesse se mêle à ses souvenirs. Il voudrait pouvoir décrire toutes les formes de ce monde. Le paysage est empli d'ombres. Sur quel chemin le présent va-t-il vers l'avenir? Il reste immobile, ne sait que faire, pourtant il faudrait faire quelque chose! Aux canyons... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 décembre 2007

Promenade autour d'une chambre

Ici, dans ma chambre, je suis tranquille, je ne risque pas d’être éliminé. Enfin, c’est bien sûr relatif comme toute chose, il y a toujours la chute possible d’un avion, une erreur de tir militaire, une bombe atomique, une explosion de gaz, un attentat extrémiste, la folie d’un inconnu ou d’un membre de la famille (Théo m’inquiète parfois, il joue trop souvent avec le couteau à cran d’arrêt qu’il s’est offert avec l’argent reçu en cadeau pour sa communion privée et puis il le plante trop bien dans les troncs des arbres du parc…... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mars 2006

La flèche d'un regard

nous sommes dans l'imaginaire Natalia fredonne un air tout bas se sent en grande forme manger un pollo wasakaka à saint domingue avec a.a. Natalia traîne derrière elle un vieux caddie boueux où elle dépose ses trouvailles il lui parle de l'azur de ses yeux Natalia parle tu dis les gens qui le croisent évitent son regard Natalia s'est même débarrassée de ses souvenirs Natalia vit selon l'instant aucune continuité dans l'existence tu regardes des instantanés une femme se gratte réel morcelé de la mémoire sécrétion de l'espace en entrant... [Lire la suite]
13 mars 2006

Parmi tous les regards

les correspondances sont infinies il pleut (ou il pleut) Marseille devient impossible le soleil a une couleur de topaze et d'agathe ville à te foutre la nostalgie cette ville est pleine de chaos pleine de malheur tu n'arrives pas à vous libérer le futur se projette sur les façades tous les ordinateurs cherchent r. pas de vision tu traverses des avenues de sons électroniques définit le décor la ville se dessine inépuisablement les autoroutes s'ouvrent comme autant de choix aléatoires tu te dis que tout peut changer quelque chose t'est... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 février 2006

Le poids d'un poème (Roberte et Argencourt 008)

passionnée rôde expose souffre souvent particulière résistez-moi neuve poulets le parfum désigne sa pluie) un matin gérard de nerval enfin l'histoire n'est pas la révolution donatien alphonse de sade inquiétant (plus tard encore) "c'est affreux" donatien alphonse de sade supplier en même temps écran écoutez-moi déclarez-moi expliquant ou alors tout se concentre écrit caresses enchanteresses affirmant offre sa gaze tous ces verres c'est une crainte demandant en effet tous ces riz annonce sa position rien tous ces... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,