05 décembre 2015

Entre Mative et Melgroire, 12 heures 33

Dans sa timide pudeur, le paysage bronche, se dérobe. Il voudrait n'être qu'un rayon du jour. Il pense au passé…. Rien ne se cache dans le regard des arbres. Il aspire à tout ce qui peut arriver. Les lointains se perdent dans de molles ondulations, à la plaine ont succédé les combes, le paysage tout entier baigne dans la couleur verte, un vert comme suri de jaune. Que ce soit trop plein de soleil, pluie ou brouillard, l'espace se dilue dans l'espace. Une couronne de noms tourne dans sa tête. Il cherche sa langue, les mots que dit la... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

05 août 2014

orfèvreries

Celui qui a commandé un livre décide souvent des illustrations ; pour notre empereur je crée une poignée d'épée en or dans laquelle j'incruste sept grenats apportés des pays barbares par des marchands... Les orfèvres de mon atelier sont des artisans très habiles. L'empereur nous a remis un précieux vase antique de verre gravé pour que nous l'enrichissions de pierres précieuses : malachites, opales, chrysoprases. Hildebert grave le baptême de Jésus-Christ sur une petite plaque d'ivoire de morse ; nous, les orfèvres, nous créons des... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 février 2010

Les Issarts, 12 heures 12

La vie n'est peut-être rien d'autre que ce souffle léger sur les herbes jaunies dans la chaleur de l'été. Les mouches… Bréauté chante. Enfermé dans sa grande cape vert-gouffre un berger est au loin immobile comme un mégalithe, il soupèse le poids du silence. L'œil voit, explore l'éventail optique en avant de lui, recherche constamment des concepts d'invariance. Bréauté n'a que mépris pour le caractère inévitable des choses et l'acte volontaire ne lui est rien. Dans les sons infimes, presque imperceptibles du monde, il reconnaît... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,