23 janvier 2017

Cauchemar dans l'univers

Par Abigale Foreman Le tueur de hyène balbutie : — Ah ! La voilà ! La voilà !… Le tueur de hyène prend le désespoir pour s’éclairer... Le tueur de hyène accepte la souffrance de l'ombre, et quand elle sort, le mangeur d'hyménoptère, avec un long monde sur le long ,amour l’escorte comme un deuil long. Le tueur de hyène entraîne l'homme à la peau de chacal tout à l’autre bout de l'idéal, et lui montre la déception où miroitent l'humour du réel des maîtres des couleurs suspendues dans leurs espaces... Le tueur de hyène aperçoit... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 mars 2012

Un personnage trouble

J’étais aujourd’hui à Nice pour ma énième conférence internationale de l’année: la routine. Je vais à des réunions, rencontre x ou y, échange des cartes de visites, parle en public, répond aux questions, écrit des rapports, rencontre des hommes politiques ou des financiers. Je suis, comme l’on dit, un homme d’influence et pourtant… Pourtant, c’est lui qui me manque, notre amitié réelle, notre confiance réciproque. Aujourd’hui j’ai rencontré un certain Philippe Morgensten et je me suis aussitôt souvenu de Philippe Mohrenwitz, un... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mai 2011

la vraie nature de JPB

Je n’ai compris la vraie nature de Jean-Pierre Balpe qu’à mon retour.Je suis resté absent un peu plus d’un mois. Je ne pouvais dire à personne quelles étaient les raisons de cette absence ni où j’étais. Il me semble qu’un minimum de solidarité aurait dû jouer. JPB connaissait une partie de mon passé. Il aurait dû comprendre mes problèmes ou, tout au moins, deviner que si j’étais parti sans signe ni mot, c’est que je n’avais pas le choix. Gilberte me disait étre amoureuse de moi. Elle aurait dû attendre.Rien de tout cela.Lorsque je... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 avril 2010

Désarroi de Zabre

Le premier moment de stupeur passé, Armelle décide de quitter l’hôtel du Roi Artus où elle ne se sent plus en sécurité — elle ne sait pas jusqu’où Zabre peut se laisser aller et les menaces la terrifient —, où, pensant qu’elle est en partie responsable de l’erreur de Zabre, elle se sent aussi un peu coupable. Elle va retrouver ses amis. Elle marche vite et ne fait pas attention aux tracts rouges du MRA disséminés sur la route, ni aux affiches de la JHS qui continuent à annoncer la soirée de la veille, ni aux corbeaux... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,