18 mars 2017

Ambition

Par Lou James Arrive le soir ; on parque les vaches, on entrave les ânes, qui s'égarent tous les deux jours, on fait le compte des fardeaux; puis quand les vivres ont été abondants et que la lune brille, le tambour fait rage, les mains battent avec force, et le chant monotone, que la foule dit en chœur, appelle à la danse toute la jeunesse des environs... — Voici le moment où le soleil pénètre par la porte de l'est jusqu’au milieu des cabanes, où les bœufs rentrent dans les parcs. Cette population était en grande partie composée de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 octobre 2016

Un homme qui épouse

Johanna : —Un vrai Barbe-Bleue… Isadora : — Pas vraiment, il ne tue pas ses femmes, il les protège. Alexandra : — Il est assez novateur comme homme à femmes. Isadora: — Toutes aimées… Toutes… Tu le sais, tu as été sa cinquième épouse… Alexandra (un peu rêveuse) : — Je crois même qu’il nous aime encore d’une certaine façon.  Isadora : — Il n’a jamais rompu.   Sonnerie du téléphone d’Isadora qui coupe la coda du duo. Elle décroche   Isadora : — Oui… Ah, c’est toi   Elle... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 août 2016

Quatre femmes

Pendant l’entrée du public, voix de Constant par le générateur qui raconte sa vie d’épouseur. Les quatre femmes entrent en scène : début du concert. Ouverture 2 voix - Clarinette - Basson Peut-être une fugue : avec des « plantades intelligentes »  d’Isadora qui justifient la première réplique d’Alexandra. (Musique et texte à écrire) après l’ouverture   Alexandra : — Tu as l’air distraite…    Isadora : — Jonathan m’inquiète, il est rêveur, distant même… c’est pas son genre  ... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mai 2016

À la chasse

Ratgaire aime l'excitation qu'il y a à chasser un animal sauvage. Ratgaire veut être en tête de la chasse — Alcuin voulant attraper un sanglier tombe de cheval et se blesse — les breuils sont si épais que certains chasseurs se perdent. Poursuivre une bête sauvage la tirer à l'arc, la clouer de sa lance ou l'achever au couteau lui donne une impression de plaisir et de pouvoir... Ratgaire entend au loin le groupe de chasseurs qui suit l'empereur — Ratgaire sent une onde d'excitation l'envahir... Un guerrier doit cultiver son aspiration... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
07 janvier 2016

Cauchemar

Un cauchemar l’éveille dans l’hôtel improbable où il a passé la nuit dans une proche banlieue et où personne, si ce n’est l’argent à verser avant d’obtenir les clefs de la chambre, ne demande rien à personne. Ça sent vaguement le moisi. Il y a des bruits d’eau et de chasse d’eau. C’est certainement l’aube. Au-dessus de lui quelqu’un tousse d’une toux très grasse, se râcle la gorge avec insistance, crache… Sa femme est dans leur chambre, un mouchoir ou un tissus quelconque enfoncé dans la bouche, elle ne peut ni crier ni parler mais... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 octobre 2015

De lourdes colonnades dorées soulignent la rigueur des murs

46 De lourdes colonnades soulignent la rigueur des murs, de grands cendriers dorés sur pieds rythment l'espace de la pièce. Le trou de la serrure l'attire, le défie, l'exaspère et l'inquiète et il regarde sa lettre d'amour ; Barbe Bleue est assis dans un fauteuil, ses souvenirs l'emplissent qui tendent à se substituer au présent — une fillette rieuse, d’environ cinq ou six ans, blond aux joues rebondies regarde l'objectif. Il n'est plus sûr d’avoir vécu tout cela et son image tourne dans le miroir gigantesque au cadre... [Lire la suite]

17 octobre 2015

la Gare de Lyon

Il l’a tout de suite remarquée. Pourtant elle n’a pas grand chose de remarquable, c’est une femme plutôt petite d’une élégance maladroite avec sa grosse veste rose passé et ses valises, une petite sur une plus grande qu’elle traîne dans les couloirs mais son visage est rayonnant et sa chevelure un peu folle lui fait comme un halo de lumière. Elle doit avoir dans les cinquante ans, elle semble un peu perdue, d’ailleurs elle s’adresse à une femme qu’elle a arrêté dans le couloir. Il s’est approché, il entend qu’elle demande avec un... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 août 2015

Gerlinde ne connaît pas la nostalgie

Ce qui compte, ce sont les résultats... La plupart des femmes nobles savent lire et écrire. A constamment raison... Ses cheveux blonds brillent comme de l'or. Gerlinde est entourée de servantes et d'esclaves fidèles ; Gerlinde va tous les matins à la messe du couvent... Ne supporte pas de vivre dans un monde qui n'obéit pas à ses lois ; toutes ses phrases ont la force d'une loi. Rien n'est moins sûr que les témoignages — Vulfetrude l'aide et la conseille à tout instant. Personne, aucun événement n'a prise sur elle. Gerlinde et... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
20 mai 2015

ignore toute présence humaine

33 homosouvenir le chaos a ses limites c'est un jour splendide un chanteur n'arrête rien cette ville se crée comme une fresque monumentale ce n'est pas ma façon de penser qui a fait mon malheur c'est celle des autres souvenir fort la ville reprend intarissablement dans son histoire pas de langue pas de syntaxe Buenos-Aires partage ses jours de soleil tu t'enfonces dans les entrailles de Buenos-Aires l'espoir coule sur Buenos-Aires comme un fleuve de sang de taureau noté dans le carnet Buenos-Aires est pleine de mémoire h. ne veut... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
13 décembre 2014

Des femmes

Dans certaines provinces, une femme qui essaie de divorcer peut être étouffée dans la boue. Nous ne savons pas ce que deviennent celles d'entre nous qui sont parties en esclavage — dès leur enfance nos filles sont formées au travail de la laine : quenouille et fuseau; nous sommes toujours responsables de la faute d'Éve — nous n'avons pas les mêmes droits que les hommes. La vie religieuse est l'idéal qui nous est offert — les religieuses ne soignent que les femmes. La femme est victime de la violence de tous les hommes : notre père... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,