02 novembre 2014

le banc était vide

Comme si j’avais déjà décidé ce que je devais faire, j’ai quand même pris le métro : la station de la Friedrichstrasse, la plus proche de l’hôtel Aldon — où je descends lors de mes séjours berlinois. Pour l’Europa Center j’aurais dû prendre ensuite une des nombreuses lignes vers l’ouest qui m’auraient amené au Tiergarten : j’en ai pris une vers l’est. Je savais avoir du temps et, bien que cette décision soit irrationnelle, je ne pouvais m’empêcher de vouloir aller à l’Alexanderplatz où, il y avait maintenant cent jours,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 octobre 2014

A cette heure de la matinée, il y avait foule

Il faisait très beau, le ciel était limpide, disposant d’un peu de temps, je m’étais éloigné sur les bords de la Spree du côté de l’île aux musées et, comme désœuvré, rôdais dans le vaste marché d’artisanat qui s’étendait en face de l’esplanade du Pergamon Museum. On trouvait là à peu près tout ce qu’un esprit conforme dans le non-conformisme contemporain pouvait vouloir désirer, depuis des insignes — ou même des uniformes entiers des anciennes armées de l’est : république démocratique allemande, bien sûr, mais aussi URSS,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 16:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 octobre 2014

J’avoue que je suis assez perplexe

« Date : Sun, 15 July 2001 17:21:51 +3000 Subject : [Fwd: Avertissement mail-roman « Rien n’est sans dire »] From: Demombynes <demombynes@libanet.li> To: Jean-Pierre BALPE <jbalpe@away.fr>   Voici ce que j’ai reçu aujourd’hui : si vous y comprenez quelque chose !… Denis Demombynes   Date : Sun, 15 July 2001 11:11:41 +6000 Subject : Avertissement mail-roman « Rien n’est sans dire » From: Zita AVARESCU <zitavaresc@forward.nu> To: Demombynes... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 septembre 2014

il n’est pas dans les traditions qu’il en soit autrement

Que tirer de tout ceci ? Je suppose que comme moi vous avez maintenant un certain nombre de convictions et au moins tout autant de doutes… Pourtant, en fait de certitudes, je n’ai que des présomptions. Si je tente de faire le point, ce qui est sûr, c’est que le 11 avril, à Berlin, le jour même de la naissance de Clément, j’ai retrouvé un ami de mon adolescence que, pour vous — certains ont dû déjà comprendre pourquoi…— j’ai baptisé Stanislas et qui, à l’âge de trente ans, avait disparu sans donner la moindre nouvelle ni aux... [Lire la suite]
22 septembre 2014

se non e vero e bien trovato

« Le bonheur est indépendant du ciel, de la terre, et des orages de la destinée » me dit, en signature de son message, un de vous que je ne connais pas et dont l’adresse est « roman.maurice@libertyfree.fr ». Ce lecteur m’envoie le récit d’une anecdote qu’il dit avoir vécue et que je vous transmets telle quelle pour que vous vous fassiez votre idée vous-mêmes : « J’étais ces jours-ci à Venise, me dit ce lecteur, représentant en articles de souvenirs, je parcours en effet sans cesse l’Europe avec ma... [Lire la suite]
18 septembre 2014

j’aime mieux votre haine

Vous êtes de plus en plus nombreux à me donner des nouvelles de Stanislas ou de Zita auxquelles je ne peux souscrire comme si vous aviez trouvé le secret d’ajouter à l’horreur de ma situation mais j’aime mieux votre haine que de vous voir, un seul moment, insensible à mes inquiétudes : le délire des gens n’est point une bassesse du cœur. Il semblerait que leur disparition ait réveillé tant de vieux souvenirs comme si chacun d’entre vous, d’une façon ou d’une autre, projetait sur eux quelques unes de leurs absences, de leurs... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 septembre 2014

ne comptez pas sur moi pour exhiber mon cul

« Il dit cela, répandit ses mots par le monde et, sanglotant, passa. » dit Machrab dans un de ses mostazod : je me sens comme ce poète du dix-septième siècle errant entre sa vallée de Namangand et le désert de Hotan aux confins de la Chine, « Allant de par le monde je n’y ai trouvé que mal et ressentiment : je l’ai parcouru entre cent malheurs et colères » : je ne sais plus que faire ni penser !… Tout ce que vous m’écrivez, loin de me faciliter la tâche, m’embrouille. Entre récriminations,... [Lire la suite]
11 septembre 2014

dire quelque chose

«Pourquoi poursuivez-vous votre narration alors que vous n’avez plus rien à dire ? » me demande l’un d’entre vous… Bonne question !… Est-il donc si nécessaire d’avoir à dire pour dire quelque chose : « S’il n’en trouve pas la perle, le bijoutier ne peut aimer l’huître » dit ainsi Machrab dans un de ses moukhamass, l’un n’est jamais sans l’autre… D’autres, plus nombreux, m’accusent de les avoir trompés : comment puis-je tromper qui que ce soit alors que je me suis laisser tromper moi-même !…... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
30 août 2014

Il me semble que ma vie se déchire

Est-ce parce que je vous en ai signalé la présence que vous vous plaignez de plus en plus de virus qui parasiteraient vos ordinateurs ? Je veux bien être en partie responsable, mais tout de même, il me semble que s’est installée entre mes lecteurs comme une épidémie de rumeurs : je vous dis quelque chose et aussitôt vous vous imaginez que ce dire est réalité… Les virus, vers, chevaux de Troie et autres joyeusetés d’internet existaient avant mon mail-roman : je ne veux pas croire que ce dernier, malgré la perversité dont... [Lire la suite]
27 août 2014

il n’est pas dans mes facultés d’écrire à chacun un récit différent

« Que vous ai-je fait monsieur — m’écrit ainsi une certaine Marie-Anne — , pour me refuser une réponse ? Etes-vous indigné, de l’application que l’enthousiasme de l’amitié m’a faite d’un nom, à qui vous avez donné la valeur d’un éloge ? Une Zita telle que moi, ne vous paraît-elle mériter aucun égard ? La teinte de sentiment que j’ai mise dans mon premier courrier, vous a-t-elle rebutée ? N’est-ce pas de l’esprit que vous voulez recevoir des hommages ? Est-ce celui de mon Angéla que vous avez... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,