10 mars 2017

Le quotidien et la gloire

Né en 1922, ma vie a traversé un monde de crises et de guerre. Pas une année où il n’y ait une guerre, souvent plusieurs, massacrant sans la moindre hésitation des hommes, des femmes, des enfants, dans un territoire ou un autre. Pas une année où une crise n’a pas tué, déplacé, martyrisé moralement et physiquement des êtres qui ne demandaient qu’à suivre, le moins mal possible, la trajectoire de vies modestes. J’ai essayé, en vain, d’y échapper. Jugeant que l’homme était un animal déséquilibré, je me suis mis le plus possible à l’écart... [Lire la suite]
Posté par hodges à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 juillet 2007

Femmes

Sous-entendus… Sourires… Connivences… Complicité… Même, avec Émilie, sa première femme, Constantin a conservé des relations excellentes …Comme d’ailleurs avec Sophie, sa seconde ainsi qu’avec toutes les autres : Blandine la belle créole, Clotilde l’artiste, Diane l’effrontée, Germaine la paysanne rougissante et pourtant si charnelle, Léonce la mystérieuse… Aisément séduit, toujours amoureux, à cinquante ans il a derrière lui un passé d’épouseur à tous crins étrenné l’année de ses vingt-deux ans, rarement interrompu depuis, si ce n’est... [Lire la suite]
Posté par hodges à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
20 juin 2007

Une notion de parenté floue

—    C’est vrai, poursuit Constantin… nous n’avions que deux ans de différence, j’en avais quatre avec Sophie, six avec Blandine, huit avec Clotilde, onze avec Diane…—    Etc… etc…mais on parlait de Jonathan je crois ?…Tu prends autre chose ? Moi un café me suffira…—    Moi aussi, à mon âge je dois surveiller ma ligne… Tu crois que c’est grave ?—    Grave ? Non, pourquoi ?… Je crains simplement que Diane ne soit ennuyée, qu’elle ne sache pas bien comment se retrouver dans tout ça… Ta façon de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 juin 2007

Passé amoureux

Petit restaurant tranquille, atmosphère familiale, dessus de table à carreaux rouges et blancs, bruits de verre, brouhaha familier…—   Jonathan m’inquiète un peu remarque Constantin remplissant de Rénié le verre d’Émilie, je l’ai rencontré avant-hier chez Blandine, il m’a paru tout à fait lointain, distant, distrait, rêveur peut-être… ce n’est pas son genre—    Il est amoureux…—    Notre fils amoureux ?—    A vingt-huit ans tu trouves que ce n’est pas normal ?—    Tu as raison, à son... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,