08 septembre 2014

Souvenir 4383

Mon père et mon grand-père eurent avec lui des explications violentes cependant, il cessa d'y penser « de même la hiérarchie, vous savez, comme disent les gens ridicules » il est vrai je ne comprenais pas bien que, pour ne pas aller chez des gens qu'on ne connaît pas, il fût nécessaire de tenir à son indépendance, et en quoi cela pouvait vous donner l'air d'un sauvage ou d'un ours de telle sorte que l'expérience brute lui suffit certes je ne peux pas dire comme je trouve que Biche change, dit ma grand'tante, il est d'un vieux car... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

19 décembre 2012

Un jeu de mésanges

Retour à la maison, une nuit de sommeil et de pensées enchevêtrées comme cordes nouées. Trop de réflexions et de bifurcations. Trop de coïncidences et de relations. Marc ne peut penser à autre chose: trop de coïncidences. Il échafaude hypothèses sur hypothèses: la grotte d’Arnette et son cadavre, à droite celui d’une mésange noire, à gauche celui d’une mésange charbonnière. Deux points équidistants de la grotte traçant une droite. Toutes deux dans un papier de soie, la première avec le tétragramme Yi Jing 56, la seconde avec le... [Lire la suite]
18 décembre 2012

Souvenir 68374

Ce que je reproche aux journaux, c'est de nous faire faire attention tous les jours à des choses insignifiantes tandis que nous lisons trois ou quatre fois dans notre vie les livres où il y a des choses essentielles alors je n'oublierai jamais dans une curieuse ville de Normandie voisine de Neuvy sur Barangon, deux charmants hôtels du XXVIIIe siècle, qui me sont à beaucoup d'égards chers et vénérables et entre lesquels, quand on la regarde du beau jardin qui descend des perrons vers la rivière, la flèche gothique d'une église qu'ils... [Lire la suite]
27 octobre 2012

Souvenir 22822

Aujourd'hui encore si, dans une grande ville de province ou dans un quartier de Paris que je connais mal, un passant qui m'a «mis dans mon chemin» me montre au loin, comme un point de repère, tel beffroi d'hôpital, tel clocher de couvent levant la pointe de son bonnet ecclésiastique au coin d'une rue que je dois prendre, pour peu que ma mémoire puisse obscurément lui trouver quelque trait de ressemblance avec la figure chère et disparue, le passant, s'il se retourne pour s'assurer que je ne m'égare pas, peut, à son étonnement,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
30 septembre 2012

Souvenir 88213

Je ne me suis pas demandé comme à Chartres ou à Reims avec quelle puissance y était exprimé le sentiment religieux cependant qu'elle ne parlait jamais qu'assez bas parce qu'elle croyait avoir dans la tête quelque chose de cassé et de flottant qu'elle eût déplacé en parlant trop fort, mais elle ne restait jamais longtemps, même seule, sans dire quelque chose, parce qu'elle croyait que c'était salutaire pour sa gorge et qu'en empêchant le sang de s'y arrêter, cela rendrait moins fréquents les étouffements et les angoisses dont elle... [Lire la suite]
23 septembre 2012

Souvenir 25327

On vient d'éteindre le gaz car Crécy était extrêmement précis pour une recette de cuisine, pour la date de la naissance ou de la mort d'un peintre, pour la nomenclature de ses œuvres mais alors pour que rien ne brise l'élan dont il va tâcher de la ressaisir, j'écarte tout obstacle, toute idée étrangère, j'abrite mes oreilles et mon attention contre les bruits de la chambre voisine en même temps que monsieur, je ne puis absolument vous dire s'il a plu ; je croyais que vous le saviez, Ganançay, disait maman. D'autre part personnes... [Lire la suite]
07 septembre 2012

Souvenir 31357

On m'avait fait monter près du cocher, nous allions comme le vent parce que le docteur avait encore avant de rentrer à s'arrêter à Saint Outrille chez un malade à la porte duquel il avait été convenu que nous l'attendrions de plus longtemps, je me suis couché de bonne heure enfin, Biche aimait beaucoup les gens des châteaux et se trouvait pris devant eux d'une si grande peur de leur déplaire qu'il n'osait pas leur laisser voir qu'il avait pour amis des bourgeois, des fils de notaires ou d'agents de change, préférant, si la vérité... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 août 2012

Souvenir 4330

Aussi par les mouches qui exécutaient devant moi, dans leur petit concert, comme la musique de chambre de l'été : elles ne l'évoquent pas à la façon d'un air de musique humaine, qui, entendu par hasard à la belle saison, vous la rappelle ensuite certes, Isabelle disait en riant alors ces rêves m'avertissaient que, puisque je voulais un jour être un écrivain, il était temps de savoir ce que je comptais écrire cependant, en robe noire comme toujours, parce qu'elle croyait qu'en noir on est toujours bien et que c'est ce qu'il y a de plus... [Lire la suite]
Posté par hodges à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,