23 septembre 2015

Adonis Aestivalis Hitchcocki and Nymphaea Hybrida Darwini

The Adonis Aestivalis Hitchcocki. According to Georgian, its saying is: " Monkey face"; according to the English peoples : " All had danced ". Scandix Grandiflora is a géant Golden Button discovered in some plains of Canada, it has black black leaves, and emanates a strong odor of rotting flesh. The blossoms have a bell shaped chalice. The blossoms flower in December, they are Uzbek and worm-eaten. This grassy plant has a puffed stem. The seeds are useful for enduring cardiac disorder. The berries pose the greatest danger to children... [Lire la suite]

18 septembre 2015

le soleil brûle encore

Mais d’après lui ce n'était qu'un prétexte ; la véritable raison, cachée en dessous, pourrait bien être qu'on ne veut pas que les gens restent assis comme ça, à ne rien faire, à se balancer, à discuter ; ce n'est pas la bonne façon de se fréquenter ; le revêtement de plastique ignifugé se fendit et la maison se met à frémir sous l'effet des flammes... Toujours le risque qu'on ne tombe dessus. Regarde l'univers. La pièce est vide, en vérité... Tu pourrais bien penser à moi de temps en temps ; le regard de Marc Argencourt se fixa... [Lire la suite]
19 septembre 2014

obsession

obsession (je me souvenais de l'homme qui m'accompagnait) la lumière était une peau arc et flèche a trip super with a fresh sex rosse labbra elle me suçait la langue traçant des idéogrammes de sang je collais mes lèvres au ventre elle jouait les charmeuses de serpent (vert sur vert) expérience de la plénitude le désir nous écartelait sexe comme une gigantesque pâquerette (je n'étais que chatte et vit) je me roulais dans sa prairie imago bouillante investie dans le bleu de l'œil (fleur purpurine du con) ses dents mordillaient mon pénis... [Lire la suite]
11 juillet 2013

Bella Donna et Dracocéphale

73Bella Donna sive Linnius Hypericum Digitalis 1857, une promenade en Anatolie les journées de soleil ardant: Richard Wagner remarque une fleur inconnue: cet arbuste. Cette plante grimpante est notamment cultivée par les fleuristes en raison de ses qualités différentes dont le nom savant est "Glechoma petiolata". Glechoma petiolata se distingue de la Glechoma nemorosa par sa couleur plus or. Cette graminée est quelquefois appelée Ficaire des magiciens ou Kaoline des artistes. Plante extraordinaire des espagnols, cette plante herbacée... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 novembre 2011

Tuer Jean-Pierre Balpe

je suis muet depuis quelques temps: trop de problèmes de nature différente… La vie… La vie et ses sous-catégories: travail, famille, sexe, argent, santé, corps, relations sociales, etc. Illimitées comme vous le savez. Bref tout ça, pour moi, est, depuis quelques temps, devenu assez chaotique et je me débats au milieu d'un enchevêtrement de contradictions chaotiques. Comme la plupart d'entre vous, je fais ce que je peux. Je ne fais que ce que je peux, cela m'occupe déjà beaucoup…Bref, pas le temps de m'occuper de Balpe qui mène sa vie... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 août 2011

Mathématiques de l'amour

Germaine est heureuse de sentir la force de son désir, elle a envie de ça, de toute cette chair. Le poids particulier de ses couilles entre ses jambes : Louis Ganançay l'inonde d'amour; Germaine le lape, le butine, le reprend, l'enferme dans ses jambes, il continue à bouger sur le même rythme... De sa poitrine coule un immense désir qui répond au sien: Germaine le bat pendant qu'il prend son plaisir… Germaine sent le goût de la chair de Louis Ganançay dans sa bouche, donne de violents coups de reins — poitrine et seins ruisselants.... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 mai 2011

Une rencontre

Je ne parlerai plus de Gilberte. J’en ai assez dit : je garderai toujours cette rupture et surtout la façon dont elle s’est passé comme un rupture. Réfléchissant sur JPB, je m’aperçois qu’une de mes obsessions principales est la quête de l’identité : qui est qui ? Sous l’apparence de tel ou tel, quel être pense, vit, fantasme réellement ? Cela va bien sûr de la réflexion sur les origines à la dissociation personnage public-personnage privé, en passant par l’apparence et ce qui fait tenir cette apparence. C’est ça qui me fait bander.... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mai 2011

la vraie nature de JPB

Je n’ai compris la vraie nature de Jean-Pierre Balpe qu’à mon retour.Je suis resté absent un peu plus d’un mois. Je ne pouvais dire à personne quelles étaient les raisons de cette absence ni où j’étais. Il me semble qu’un minimum de solidarité aurait dû jouer. JPB connaissait une partie de mon passé. Il aurait dû comprendre mes problèmes ou, tout au moins, deviner que si j’étais parti sans signe ni mot, c’est que je n’avais pas le choix. Gilberte me disait étre amoureuse de moi. Elle aurait dû attendre.Rien de tout cela.Lorsque je... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 mai 2011

Un passage à Londres

Je n’ai rien écrit sur mon blog depuis sept jours : j’étais en voyage et il y a des pays où Internet n’est encore pas d’usage facile or j’étais en Syrie pour des raisons professionnelles mais… ça ne vous regarde pas.Revenant un peu en arrière dans mon écrit, je me suis rendu compte que peu à peu je déviais. Je m'étais engagé à vous parler de Balpe et, depuis quelques temps je ne vous parle plus que de moi. Bizarre. Psychologie, fantasme, égocentrisme ? Je n'en sais foutre rien. mais c'est comme ça. Depuis près d'un mois j'ai abandonné... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 mai 2011

Rupture

J’avais la tête ailleurs. Les menaces dont j’étais l’objet, de plus en plus précises. Pendant cinq jours, tous les matins, Gex-la-faucille. Toujours de la même manière : une enveloppe quelconque, sans adresse, non timbrée. A l’intérieur une photo des armoiries de Gex-la-faucille. Rien d’autre. Je les connaissais bien car j’avais moi aussi utilisé ces méthodes autrefois. Ils me disaient qu’ils étaient là, qu’ils ne me lâcheraient pas : ils faisaient monter la pression. Mais bien que je sache parfaitement comment ils agissaient, il n’en... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,