19 janvier 2015

ce qu'il y a de plus intime

De plus pour un homme comme Charlus certes, sa seule inquiétude authentique est que ses enfants partagent les terres. En somme, Germaine exigeait à la fois qu'on l'approuvât dans son régime, qu'on la plaignît pour ses souffrances et qu'on la rassurât sur son avenir de plus cette avance du déjeuner donnait d'ailleurs au samedi, pour nous tous, une figure particulière, indulgente, et assez sympathique alors dans l'espèce d'écran diapré d'états différents déployait simultanément ma conscience, et qui allaient des aspirations les plus... [Lire la suite]

14 décembre 2012

l'instant qui m'éloigne

I - 82 vous vous m'aviez développé longuement toutes les raisons que vous aviez de ne pas partir vous m'aviez mandé vous m'écririez là-dessus des lettres raisonnables que je vois d'avance vous mangez avec nous vous marcherez seul au milieu de cette foule à laquelle vous êtes impatient de vous mêler vous me ferez languir dans les larmes vous me ferez mourir à vos pieds vous me le sortez aujourd’hui ou demain vous me suivez vous n'aurez pas longtemps à me plaindre vous n'avez pas été fâché d'entendre de ma bouche des raisonnements que... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 décembre 2012

vaut mieux que je me repose

I - 80 u / v une nuit douce une odeur de tabac brun une odeur différente de la sienne une ombre au tableau une partie de moi a disparu une personne de poids une petite chanson fuse au travers du panneau une petite chose avant une petite chrysler sort du grand portail une petite lumière verte apparaît une photo d’un homme jeune figure en plus petit sous celle du père une photo sous un bout de pomme de terre une plaisanterie plus légère une poitrine insolente pointée en avant par une volonté farouche de me déranger dans mes pensées... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 novembre 2012

une longue forme blanche est allongée sous la lune

I - 79 une une allée une ampoule sous un abat-jour fabriqué dans une boite de conserve éclaire ses mains une autre femme une carte zébrée de deux bandes une cathédrale darde ses clochetons haut dans le ciel une ceinture et la voilà emmaillotée dans son linceul une chaise qui grince sur le sol de la cuisine une chaise vient se placer derrière mes genoux une chose est sûre une cigarette clôt ce maigre repas une cigarette fume entre mes doigts une claque sur l’arrière de la tête une condition qui n’a rien d’honorable une contraction... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 novembre 2012

un peu de pluie

I - 79 un un instant un jeu de mots un jeu de tarot est posé parallèlement au bord en bois un jeune homme avec lequel j'étais assez lié cherchait depuis quelques mois à plaire à l'une des femmes les moins insipides de la société dans laquelle nous vivions un jour un jour il me proposa de rester à une grande fête qu'il donnait pour la naissance de son maître un jour me restait un jour peut-être un journal ouvert est censé lui tenir lieu de couverture un lampadaire sur trois est hors service un léger geste devant la cellule et elle... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 novembre 2012

préférer la solitude aux plaisirs insipides

I - 75 t tantôt j'indiquais tantôt la fatigue d'une agitation sans but me faisait préférer la solitude aux plaisirs insipides que l'on m'invitait à partager tantôt la plaisanterie venait à mon secours tantôt prévenante tantôt susceptible tapent les codes taper tapissées de cuir pour la plupart te casse pas le cul te voilà enfin raisonnable tel est tel qu'il est tel un poisson nettoyeur tel un serveur de grand café téléphone telle est la force d'un sentiment vrai telle que l'intérêt tend la main en attendant que je lui donne mon... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 novembre 2012

sous le sceau du secret

I - 75 s / t sous ce rapport sous diverses formes sous la chemise sous la lumière lunaire sous le sceau du secret sous le soleil sous les draps sous les frondaisons sous les mouchoirs que je promène constamment sous mon nez souvent elle était rêveuse et taciturne souvent irrité soyons heureux de notre seule estime et de notre seul amour je l'essayais aussi spécialement pour sa consommation personnelle spectacle humiliant et déplorable spectateur indifférent d'une existence à demi passée spectatrice de l'autre subodorer suffisamment... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 octobre 2012

son bonheur m'était nécessaire

si si c’est de l’argent que vous voulez si c’était le cas si ça me faisait plaisir si ça se trouve c’est juste un accident si ce n’était pas tout simplement une remarque sans malice ni méchanceté si cet amour avait pu vous rendre heureux si elle arrêtait son cinéma si elle est enceinte si elle est encore là dans dix minutes si elle l’est si froide si il veut partir un peu si ils pensent que c’est toi si j'avais eu de l'amour pour Germaine si j’arrive à te faire bander si j’avais obéi à cette règle de sécurité élémentaire si je crains... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 octobre 2012

quoi qu'il en soit

I - 71 q/r quoi quoi quoi qu'il arrive quoi qu'il en soit quoi qu’on y fasse quoi que vous fassiez quoiqu'elle ne fût plus de la première jeunesse quoiqu'il ne connût qu'à peine sa fille quoiqu’il arrive quoique je pense assez souvent que j’aurais mieux fait de rester et de m’expliquer rabaissé rabats le cran de sécurité et le mets en joue raboterai les planches rachetés par de plus gros clubs raisonnables et sensibles ramasse quelque chose ramasser des cailloux brillants ramonée rapidement rapidement rapidement rappelons les heures... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 octobre 2012

qui est le père de l’enfant de Germaine

I - 70 quel / qui quel con quel con quel engagement n'aurais-je pas pris dans un moment où je la voyais lutter contre elle-même et contenir sa douleur quel est ce bruit quel est mon crime quel fut mon étonnement quel patron de bar n’a jamais dit ça quel que fût l'objet auquel vous vous attachiez quel rapport quel rapport peut-il bien avoir avec Germaine ou Françoise quel remords quel tiers pourrait y porter remède quel trouble quelle crainte elle avait ressentis en me revoyant quelle est la procédure à adopter lorsqu’on se retrouve... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,