16 janvier 2017

Infanticide

Par Teutberge Orbison Qui connaît ne parle pas : qui parle, ne connaît pas encore et encore Ils travaillent, mais ne produisent pas. Parfois il sait les expérimenter ensemble ; Heureux qui les sait respecter comme elles méritent de l’être! Plus heureux qui porte en son cœur celles d’un heureux naturel ! Il est bien facile de voir que je veux parler des vertus ; leur noblesse et leur excellence sont l’objet de tout ce discours ; mais j’ai cru qu’il fallait d’abord établir une règle sûre pour les bien distinguer du vice ; une vertu... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

09 novembre 2014

Souvenir 55277

Après une hésitation suprême, mon oncle prononçait infailliblement ces mots et, aussi par les mouches qui exécutaient devant moi, dans leur petit concert, comme la musique de chambre de l'été : elle ne l'évoque pas à la façon d'un air de musique humaine, qui, entendu par hasard à la belle saison, vous la rappelle ensuite mais alors d'habitude il se contentait de chercher à nous amuser en racontant chaque fois une histoire nouvelle qui venait de lui arriver avec des gens choisis parmi ceux que nous connaissions, avec le pharmacien de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 octobre 2013

Connie, Carmen, Juana, Simon, Nick…

L'océan se fatigue le long du rivage. Connie craint que les choses ne soient allées cette fois un peu plus loin qu'il ne l'aurait voulu. Tout incite à trouver son chemin. À craindre que les choses ne soient allées cette fois un peu plus loin qu'il ne l'aurait voulu. Le même soleil éclaire l'océan et le ciel. Il est clair que les deux victimes n'ont pas été tuées dans les mêmes circonstances. Juana : Je le sens mal ton coup. Connie : comme ça, c'est mieux. Juana : Elles étaient là. Connie : Je pense bien. Il est trop tard pour... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 juin 2012

Tard dans la lumière du matin (Rock de Pamela Harriman)

Rockpoème à écouter sur Arte Radio   Il y a bien longtemps que CarmenNe raconte plus ses rêves Je vis avec Carmen Mais ce n'est pas par calcul Lui importe L'espoir accable l'âme Tard dans la lumière du matin Carmen offre une vie meilleure en attente Dieu peut m'appeler à l'instant même Moi je commence à prendre Une physionomie grisâtre et sans âge Comme l'énergie sexuelle Tard dans la lumière du matin La vie c'est pas qu'une question d'amour Carmen n'a personne à qui se confier J'aime m'habiller en noir Moi le rocker j'ai un... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 avril 2008

Inés Arredondo rencontre Wilfrid d'Eurymédon

Dans le camping où il est installé, Wilfrid fait un jour la connaissance (il faudra raconter comment : Wilfrid était sorti pour aller vider ses poubelles dans le container collectif puant et débordant quand un chiot — de race indéterminée — aboie après lui de façon menaçante. Arrive une femme roux flamboyant vêtue à la gitane : robe à volants de couleurs vives, châle slave fleuri, elle appelle le chien, celui-ci n’obéit pas, au contraire il se lance sur le pantalon de Wilfrid et le mord. La femme attrape le chien, l’oblige à lâcher... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 mars 2008

Coup d'oeil sur l'existence de Théo Cottard.

La naissance de Théo Cottard n'a pas eu lieu à Moscou ni un dimanche bien que ce soit en 1957.Admire tout avec amour.Voluptés: collectionne tout ce qui concerne le sacré coeur de Montmartre.Lectures: Théo Cottard considère “La Passion selon Saint Jean” comme le plus grand livre du monde…Théo Cottard n'a pas de voiture.Satisfactions: Théo Cottard adorerait s'offrir “La Fornarina”.L'amour de Théo Cottard pour les arbres fait qu'il est prêt à tout sacrifier pour eux.Profession: est depuis peu vigneron…Passe de longues heures à écouter en... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2007

Résumé de l'existence de Brice Azevedo.

La vie de Brice Azevedo n'a rien de très original:Brice Azevedo est né en 1969 à Bristol.Il y a trois ans l'indice de masse corporelle de Brice Azevedo était de 21, aujourd'hui ils est de 22.Un mercredi de décembre 1988 Brice Azevedo reçut le roman de Carmen Spencer intitulé "final problem" - ce livre a changé son existence.Un lundi de mai 1999, rien.Enfin vers le milieu de son existence Brice Azevedo découvrit Leipzig, cette découverte fut pour lui grave.Des traits fins, la peau tannée - un front plein de superbe, des yeux... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,