16 juillet 2015

Le père Butler feuilleta le journal

Oui, c'était bien, grommela Ulfoard, mais ça la faisait penser à la pauvre Georgina Burns. Les artistes de music-hall voulaient bien prêter leur concours ; Sheridan jouait des valses, des polkas et improvisait des accompagnements... Gerberge entra cœur et âme dans les détails de l’entreprise, approuva ou critiqua ; finalement, un contrat fut dressé aux termes duquel Medjnoun devait recevoir huit guinées à titre d’accompagnatrice pour les quatre grands concerts ; – Je vous souhaite une année prospère. Eudes se mit à composer les... [Lire la suite]