09 décembre 2016

(200-GEN-05-3 8 ||3 4 0 ||6 5 2 1 0)

Voici la missive plutôt trouble que Blaise de Parme nous a laissé avant de se donner la mort : "je déteste l'hyperfiction (ça veut dire quoi ?) d’ailleurs, je ne reviendrai plus la lire : " Elles le sauvegardaient justement parce que leur publicité était en contradiction avec la vie intérieure ; — il me semble qu’il y a quelque temps que nous n’avons vu Alexandra Pavlovna, dit un jour Alexandra en parlant de Mme Frédelon — Crevel se baissa, enleva le tison, et s'aperçut avec effroi que ce n'était pas la braise qui avait brûlé le pied... [Lire la suite]

25 juin 2016

son corps est un champ électrique

Ecoute, mon double, pleurer n'est pas facile. écoutez, je…. Écrire un récit n'est qu'un jeu: il n'y a pas de bonnes réponses. écrit dans un style confus, malade, presque pervers, il tente de se justifier: personne peut vraiment comprendre. écrit le baron au Chevalier. Effacer le losange rouge révélait un texte manuscrit d’une écriture maladroite, tremblante, presque apeurée. également ! Dieu protège les enfants qu’il aime. également à partir de la matière, le coupe Peter. également son ami le plus sûr. Eh bien. Eh bien voilà! Pas... [Lire la suite]
23 mars 2015

comment puis-je tromper qui que ce soit

D’accord il paie en nature, c’est un bon coup, facile à vivre, quand même, elles n’ont pas de fric, un boulot très instable, raclent les fonds de tiroir, ne veulent plus être l'hypnotiseur hynoptisé de leur hypnotiseur hypnotisé. D’accord, appelez-moi: 0613233254. D’accord, approuve Buchanan. d’accord, ça explique certains trucs. D’accord, dit elle qui commande une autre recherche: dernière sortie des frontières. D’accord, dit elle, posant un baiser sur ses lèvres après avoir semblé hésiter un peu, habille-toi. D’accord, j’ai promis à... [Lire la suite]
18 décembre 2014

Comme d’habitude

I - 85 Comme Charlus et Palancy, ajoute Elle. Comme convenu, nous créditons immédiatement votre compte de 1.500 euros virement Ecash 234567 du 23/12. Comme d'habitude, elle n'a envie de rien, observe simplement. Comme d'habitude, il recule devant l'obstacle, sent un bref moment de crainte, quitte immédiatement la place où il se trouve. Comme d’habitude. Comme d’habitude. Comme d’habitude: réunion, palabre, repas. Comme d’habitude j’ai cherché dans le lit la douceur du corps de Elle. comme d’habitude sans regarder l’adresse... [Lire la suite]
20 juin 2013

dernier recours

Blaise ne dit rien. Son visage occupe tout l’écran. Il semble chercher le regard de Laurence, ses yeux sont suppliants. Laurence n’y résiste pas, elle règle la caméra sur un gros plan de son visage, passe en visiophonie. - Regarde-moi, Blaise, tu ne vas pas les laisser faire ? - Qu’est-ce que je peux faire pour les empêcher ? - Toi, rien… Mais qui te demande de jouer les sauveurs de l’humanité ? Il ne s’agit pas d’un film de série B. Il te suffit de prévenir la police. Ils sauront agir. - Me transformer en indic ?... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 juin 2013

hésitation

— XCVIII — Londres, mercredi 30/12/2015, 07:47:45 Laurence vient de se lever. Dans sa baignoire à bulles, massée par le bouillonnement de l’eau, elle se réveille lentement tout en regardant, d’un œil distrait, sur le mur qui lui fait face, les informations émises par le projecteur d’écrans de sa salle de bains. Il ne se passe rien d’intéressant dans le monde. Depuis le début du siècle, depuis la mondialisation du réseau qui a créé une sorte de politique virtuelle universelle, il semble que l’histoire ne soit faite que de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 mai 2013

Blaise abandonne aussi

Pour commander "La Toile", cliquez sur l'image To upload "La Toile", click on the picture. Blaise se sent fatigué… déprimé. Parti sur une simple affaire criminelle, il est confronté à des questions métaphysiques fondamentales. Il ne croit pas en Dieu. L’idée de déléguer sa responsabilité à une quelconque puissance supérieure ne l’a jamais effleuré. Son Dieu est l’homme : chacun est divin pour lui-même… Voilà que cette question ignorée — refoulée ?…— lui revient en plein visage. Kharamidov est-il fou, les adeptes de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 mai 2013

Blaise Carver philosophe

  Pour commander "La Toile", cliquez sur l'image To upload "La Toile", click on the picture. De toute façon, Blaise ne pourra aller plus loin. L’énigme initiale est résolue: Blaise Carver sait qui a tué Kharamidov. David Peirse !… Cela ne fait plus aucun doute. Il sait aussi pourquoi… Les trajectoires de Kharamidov et celles de Sarpedon se sont un jour croisées. Même s’il le soupçonne, Blaise ne saura jamais quand ni comment. Est-ce important ? Pour une raison ou une autre, un jour, quelque part, des vies croisent... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
24 avril 2013

une grande lassitude

Pour commander "La Toile", cliquez sur l'image To upload "La Toile", click on the picture. — XCV — Londres, mercredi 30/12/95, 06:34:59 Depuis qu’il s’est levé, Blaise a repris le dossier de l’affaire Kharamidov. Il a regardé les dernières informations, notamment celles sur le massacre de Turin. Blaise éprouve une bizarre impression de gueule de bois, comme s’il s’éveillait d’un long cauchemar ou avait passé une longue soirée à tenir d’ineptes conversations sans ordre… Entre rêve éveillé et réalité brumeuse, Blaise flotte... [Lire la suite]
26 mars 2013

abandon

Pour commander "La Toile", cliquez sur l'image To upload "La Toile", click on the picture. Dès qu’il a pris conscience de la stratégie de Sarpedon, Jeff a envoyé à Blaise Carver un rapport sur ses découvertes. Il comprend mieux, maintenant, pourquoi cet ethnosociologue s’intéressait à Sarpedon. Savait-il à qui il s’attaquait ? A-t-il fait semblant de ne mener qu’une enquête anecdotique pour rester maître du jeu ? Peu importe… À lui maintenant d’agir !… Un soupçon traverse le cerveau de Jeff: si Blaise n’était pas... [Lire la suite]