09 avril 2016

Divine surprise

Dis: je le désire. Discrétion assurée. discutant à quelques pas d’elle quand, émergeant de la presse des convives, un officier de la légion s'avance, nonchalamment, comme s'il n’était guidé que par le seul hasard, s’approche du groupe, demande négligemment. Disons dix heures pour laisser aux pensionnaires le temps de digérer leur réveillon!. Disons qu’il représentait une commodité affective: toujours disponible, il était celui dont le nom venait spontanément aux lèvres lorsque l’on cherchait quelqu’un pour combler un vide. disons... [Lire la suite]

07 février 2013

modification de données

Pour télécharger La Toile, cliquez sur l'image. To upload La Toile, click on the picture. — XC — Genève, mercredi 30/12/2015, 04:53:42 Peu d’informations nouvelles sur les quelques affaires qu’il surveille : dans les locaux d’Interpol, à Genève, Frédéric, préfèrant conserver sa soirée de réveillon, est à nouveau de service. Dans deux heures, il pourra aller faire une longue grasse matinée pour se préparer à la fête. La nuit a été calme. Il somnole un peu. Un léger bip l’avertit que quelque chose se passe.... [Lire la suite]
29 août 2007

Histoire de la bonne (4)

«Mais laisse-moi, crédieu, faut pas profiter que je me remets un moment pour t’incruster à moi comme la misère sur le pauvre monde. Arrête, je te dis, je veux pas que tu me touches ! Non ! Laisse-moi… laisse-moi je te dis… si ton père nous voyait, bon dieu, qu’est-ce qu’on prendrait ! T’es une sacrée pute tout de même… Ça a des seins comme des prunes et ça se caline déjà à vous comme une femelle… Bon dieu, tu sais y faire toi, sais pas où t’as appris, mais t’as appris pour sûr…»C’est le Jean des Paillades, un beau gars bien bâti,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,