08 juillet 2008

Génération automatique

Le "problème" de la génération automatique de texte est qu'elle est sans limites. Dans le roman, voulant donner une idée de ce que pourrait nous réserver le futur de l'informatique (qui n'est d'ailleurs déjà plus un futur), j'avais écrit ceci:"Le professeur Elstir lève la main gauche, un écran se projette derrière lui. Il sélectionne l’icône de la mappemonde, désigne le Canada (USA) dont une carte apparaît sur le mur, choisit la ville d’Ottawa et, sur le plan de la ville, le Musée des littératures. Il avance dans le... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juin 2008

Bifurcations

Le problème central du roman (c'est plus évident pour le roman dit "policier" dont l'intrigue doit être au premier plan) est la possibilité permanente de bifurcations. Par exemple, j'écris ceci, mis dans la bouche d'un personnage que je destine à jouer un rôle central, le professeur Elstir (il aurait pu s'appeler d'un tout autre nom et c'est bien une partie du problème):"Au bas de l’écran, le sous-titrage indique : “Professeur Elstir, ethnosociologue, enseignant agréé par les universités de Boone (Caroline du Nord,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juillet 2007

Réflexions sur un cadavre

Madame Trang étant posée comme protagoniste du roman qui s'ouvre, ne reste plus qu'à l'utiliser ailleurs. Elle réapparaîtra. De catalyse elle devient fonction. Le roman se construit ainsi par petites touches d'éléments ponctuels qui donnent une coloration (les catalyses de Barthes; Mme Trang aurait pu ne jouer aucun rôle par la suite. C'est le choix d'une des premières versions) et d'éléments qui structurent le récit en réapparaissant de loin en loin (les fonctions: le vol de madame Trang annonce au lecteur averti des conséquences... [Lire la suite]
Posté par hodges à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2007

Madame Trang disparaît

Mme Trang va trouver un cadavre dans une chambre ce qui, semble-t-il, n'est pas rare à cette époque là (l'auteur situe l'action en 2015, mais c'est maintenant si proche que nous sommes à peine dans l'anticipation). C'est le point de départ de l'ensemble qui va apparemment se dérouler ensuite comme un banal roman policier où chaque information, même la plus anodine, joue un rôle dans cette motivation absolue de l'écriture. Les dates par exemple: simples volontés d'accréditation ou autre chose? La précision des chiffres et notamment la... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juin 2007

Où l'on retrouve Madame Trang

Ce roman pourrait commencer ainsi :« De minuscules flocons de neige gelée griffent les doubles baies vitrées du quinzième étage. Le ruisseau artificiel, serpentant sous les arbres de la terrasse et les petits ponts de pierre — qui, l'été, donnent l'illusion de boire un verre à l'ombre de la campagne — n'est qu'une triste cicatrice de neige boursouflée se perdant dans le trou glacé d’une piscine béante. Plus loin, au-delà des terrasses, le dôme vaguement byzantin de la basilique Sainte-Marie-Reine-du-monde. Plus loin encore, dans un... [Lire la suite]
Posté par hodges à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,