09 novembre 2015

Bruce Beck a trouvé qui il est (Rock n° 111932 d'Alena)

Emphase des mots détestables Les herbes se laissent faire La distance se perd Le paysage s'oublie dans Abilene La lumière avance La campagne s'oublie dans Abilene Son visage est tout sauf inquiétant Bruce Beck sait être dur parfois injuste Iggy lui voue pour cela une haine tenace La terreur est partout et guette Bruce Jusque dans son travail Domaine où elle se sent le plus en sécurité Bruce s'ennuie Il n'y a pas de volupté sans torture Emphase des mots détestables Mourir à Aransas Pass Fantaisiste de se marrer Quelque chose... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

11 octobre 2015

Rencontre avec George (Rock n° 752324)

Faut rouler sa bosse Le ciel exaspère l'espace Alors qu'une pure lumière inonde la ville Le jour où George s'est mariée Dans un clair de lune laiteux Soleil incessant   La peau tannée George est très captivée par l'histoire de sa famille Elle pense qu'il est trop tard pour tout Sauf pour faire avec George se dit que l'existence est très supportable À condition d'avoir du soleil   Ouais d'accord Faut rouler sa bosse   Étre prête à me ruiner pour George Le monde veut qu'elle disparaisse C'est pourquoi  je compte sur... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 septembre 2015

Comment vivre (Rock n° 727872, Carl Young)

Flirter avec la mort Mon esthétique c'est la haine - ou l'amour Flirter avec la mort Flirter avec la mort Flirter avec la mort   Je fais crier la radio Toutes les nuits moi le rocker je prie Il fait sombre et terne Flirter avec la mort Flirter avec la mort Flirter avec la mort   J'ai vu l'or noir En soi rien ne compte réellement Flirter avec la mort Flirter avec la mort Flirter avec la mort   Laisser venir Partir pour L'Escarène Flirter avec la mort Flirter avec la mort Flirter avec la mort   Il est impossible... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 février 2015

Je pourrais être aussi cruel que toi Rock n° 718538 de Ronald Cline

Je pourrais être aussi cruel que toi   Frida ne forme pas l'anarchie Sous un ciel d'un bleu innocent Griffé par les sillages des avions Par un soir d'orage d'hiver Soleil incessant Quand le ciel est une incohérence de nuages Une soirée où à la journée déclinante Succède un crépuscule baigné de lune   Un long visage pathétique avec une mâchoire un peu lourde Je n'ai jamais décidément voulu que tout le monde s'aime Frida et George se disputent Souvent pour des questions politiques Elle s'efforce de s'amuser de tout   Pas... [Lire la suite]
Posté par hodges à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 janvier 2015

Oublier c'est mourir (Rock n° 621116, Pamela Harriman - Jake Cline)

Moi je me demande parfois Si Nancy n'a pas eu quelques relations amoureuses Avec les Nice Viens jouer avec moi girl La passion ça craint   Moi le rocker je hais l'affolement En Nancy grouillent toutes sortes De petites insolences Rampantes, mordantes Comme autant de petits serpents   Hey hey hey   Elle elle craint les divinations Dans cette existence je ne suis qu'un insecte Les accidents de Nancy souffrent son affolement Je ne peux plus La passion ça craint   Hey hey hey   Je ne peux pas supporter la vue de... [Lire la suite]
03 janvier 2015

Marley (Rock n ° 42398, Musique Ray Dupont, paroles CMKK)

Il est seul Il est seul seul Il est seul seul plus rien ne l’intéresse Il est seul seul plus rien ne l’intéresse Seules “Les Ménines” de Velasquez   Il est seul plus rien ne l’intéresse Il est seul seul Il est seul Il est seul plus rien ne l’intéresse Seul “Le portrait de musicien” du Titien   Il est seul Il est seul seul Il est seul seul Il est seul seul plus rien ne l’intéresse Seule “La naissance de Jean-Baptiste”   Il est seul seul plus rien ne l’intéresse Il est seul seul Il est seul seul plus rien ne l’intéresse... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 octobre 2014

Otis (Rock n° 32098 de Carl Young)

Il sait que souvent les mots ne disent Rien d'autre que l'envie de rompre le silence Ignore ce qu'est le bonheur — ou en a Une idée trop théorique   Maintenant c'est assez L'histoire ne s'intéresse qu'aux faits   Otis fait toujours ce qu'il doit faire Travaille parce qu'il le faut Dit bonjour parce qu'il le faut, sans plus Otis Rodgers croit que toute dissimulation Tout mensonge même le plus anodin désigne   L'histoire ne s'intéresse qu'aux faits bruts Pas le choix   Un après-midi où le soleil brille Par un soir... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
24 juin 2014

Aimer les voyages (rock 562032 d'Alex Cahill)

On s'en fout   Inventer le démon en moi On s'en fout je m'en fouts On s'en fout je m'en fouts On s'en fout   Le diable m'a fait comme je suis Elle n'a jamais ce rêve On s'en fout je m'en fouts On s'en fout je m'en fouts On s'en fout je m'en fouts   N'a pas de rêves en son coeur Ne mène jamais une vie solitaire On s'en fout On s'en fout je m'en fouts On s'en fout je m'en fouts   Je me sens comme un clown Raz le bol On s'en fout je m'en fouts On s'en fout On s'en fout je m'en fouts   Bien plus beau encore Je... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 2014

Marre de toi (Rock n° 945534 de Ronald Cline)

Méfiez-vous de ce qui clignote dans ses yeux Toute mon existence est un chaos Pouvoir supporter la vue du delta de l'Amazone Marre marre marre marre de toi Marre marre de toi Marre marre marre de toi   Sans mémoire je rêve l'accident La certitude du malheur Supporter d'être seul un seul jour Marre marre de toi Marre marre marre marre de toi Marre de toi   Images noires Je redoute beaucoup d'avoir à agir Marre marre marre marre de toi Marre... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 février 2014

Rock n ° 477742 de Carl Young

Je pourrais manger un tigre   Chanter encore chanter chanter chanter Par une journée grise Par une nuit diaphane où l'atmosphère est absolument chaude et immobile Un jour où le vent laisse dans la bouche comme un goût de cendre Pendant que des éclairs d'orage zébrent l'horizon d'Austin Une soirée où l'air répand l'effluve de jacinthes invisibles   Ne supporte ni la contradiction ni la contrainte Pourtant Patt n'ignore pas les signes dans sa chair et sur sa peau De l'approche de la mort Il lui est impossible de parler De quoi... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,