Opéra
01 mars 2012

Les Bruce girls

Joan : Voilà Becky : C’est fait. Blondie : Oui, c’est fait. Wanda : Oui, voilà c’est fait… Les quatre, ensemble : Et maintenant ? Joan : Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ? Becky : Que veux tu que nous fassions, chacune reprend sa route. Blondie et Wanda : Reprend sa route… Joan, timidement : Pourtant… Wanda : Pourtant quoi ? Joan : Il me semble que nous ne pouvons pas nous quitter comme ça… Becky : Nous quitter comme ça… Wanda : Nous quitter... [Lire la suite]

27 février 2012

Les volontés de Bruce

Wanda : Si on tirait au sort, si on laissait le hasard choisir pour nous qui ne pouvons pas choisir ? Joan : Ce serait de la lâcheté, trahir les volontés de Bruce. Becky, rêveuse : Trahir les volontés de Bruce ? Il s’est toujours reposé sur nous… Blondie : Sur notre amour… Sur notre passion pour le rock… Wanda : Sur notre passion pour la création, pour le public, le spectacle… Joan : Il faut que ça continue, on ne peut pas le tuer une seconde fois. Becky : Joan a peut-être raison. ... [Lire la suite]
18 février 2012

Se décider

Blondie qui se promène dans la salle, va au bar et se fait servir un autre verre : Nous avons brûlé nos ailes aux flammes du rock, Bruce peut-être plus vite que tous les autres, il a donné au public de gamin ce qu’il voulait, l’image d’une vie jetée aux quatre vents, il les a fait rêver, croire qu’ils avaient la puissance, l’énergie des héros de légende alors que ce qui les attendait c’étaient la somnolence derrière des guichets de banque ou l’épuisement devant des établis d’usine… Être un producteur de rêve se paie aussi très... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 février 2012

Les landlords

Joan lit le manuscrit : Au hasard : « Quand j’ai rencontré Bruce, il vivait avec Becky Green, la chanteuse de rockabilly que tout le monde connaît. C’étaient alors d’énormes vedettes : tournées internationales, stades pleins, groupies en folie, adolescents arborant leurs visages sur leurs teeshirts fluos, gros revenus jetés à tous vents, suites de palaces, cadillacs roses fluo… Tout semblait aller pour le mieux ; mais Bruce n’était pas satisfait. Bruce se moquait de l’argent, ce qui lui importait avant tout,... [Lire la suite]
31 janvier 2012

Erotic Autobiography

Becky regarde Blondie à laquelle elle s’adresse : Ben dis donc… Tu n’y vas pas par quatre chemins mais… Si tu dis juste pour ma voix, tu as tout faux pour l’historique… Blondie : Je tiens tout ça de Bruce… Becky : Ça m’étonne pas… Fallait bien qu’il s’invente des raisons pour me larguer pour toi alors que notre groupe était au sommet… Laissez-moi vous raconter quelque chose… Elle s’assied sur la banquette, avale une gorgée de son verre : Est-ce qu’il t’a dit, par exemple, comment était née Erotic Autobiography,... [Lire la suite]
22 janvier 2012

Une autobiographie

Joan : C’est pas possible… Dites pas que vous êtes pas décidées à signer ce contrat ? Qu’est-ce que ça peut vous foutre ce qui est écrit ? Qu’est-ce ça peut vous foutre que Bruce Norman apparaisse comme un génie de la musique ayant devancé toutes les mutations du rock, comme s’il avait tout inventé tout seul ? Moi, j’en ai rien à foutre. Ce qui compte c’est que le bouquin se vende, le plus possible. Rien à foutre de vos nombrils… Moi, j’ai besoin de ce fric, je veux ce fric… Becky, Blondie, Wanda, ensemble :... [Lire la suite]

16 janvier 2012

Une décision difficile

Becky se rapprochant d’elles : Oui, toutes les quatre, les clauses du testament sont claires. Si une seule refuse, ce livre ne sera pas publié… ni le disque anthologie… Wanda : On s’en fout du bouquin si c’est une merde… Blondie : Joan ne sera pas d’accord, elle a plus besoin de fric que nous… Wanda : On s’en fout de Joan… Elle a qu’à se démerder… Cette petite conne n’a pas encore compris qu’elle ne sera jamais une vedette, on embauche dans la plonge… Elle est jeune encore… elle peut aussi faire la pute… ... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 janvier 2012

jalousies

Becky : C’est vrai que tu es une belle salope, tu es venue me le piquer alors que nous approchions des sommets… Blondie : Pas de pitié pour les coccinelles, chacune n’a qu’une vie. Je n’ai jamais laissé passer une bonne occase… Wanda l’interrompt : Pourtant, il t’a aussi laissé tomber pour moi… Blondie : Ouais… Ça été un vrai salaud. Quand il a su que j’étais malade, quand il a vu qu’il faudrait s’occuper de moi, quand il a su que je ne pourrais pas chanter pendant quelques temps, quand il a vu que je perdais... [Lire la suite]
Posté par hodges à 06:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 décembre 2011

L'amour ne se partage pas

Wanda et Becky : On signe pas… Pas ça… Becky, hésitante : Je sais pas… C’est quand même un bouquin sur nos vies… Wanda : Justement Blondie : C’est bien le problème, je ne m’y reconnais pas, je n’y retrouve pas Bruce, ni l’esprit des FIVE B, ni surtout la fureur des LANDLORDS… Chacun des mots que nous prononcions était une plaie saignante, nous voulions écorcher le monde, mettre ses plaies à vif, c’est pour ça que les ados nous suivaient, pour ça qu’ils connaissaient nos chansons par cœur, qu’ils créaient partout... [Lire la suite]
14 décembre 2011

French Dandy

Blondie Ça va, ça va, on se calme (elle se tourne vers le bar…), une nouvelle tournée pour rafraîchir ces femelles. Joan et Becky : Ta gueule… La porte s’ouvre alors lentement comme si la personne qui allait entrer hésitait, puis une tête se montre, cheveux longs hirsutes tenus par un bandana rouge, c’est Wanda. Elle entre en affectant de le faire avec discrétion, elle porte un blouson jean effrangé, sur un tee-shirt à paillettes, un short court de cuir serré par une large ceinture de cuir noir avec une immense boucle ;... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,