12 décembre 2013

poème philosophique

l'eau n'est pas séparée de la nuit l'univers s’habitue à l'absence la connaissance séquestre la chimère la prose n'existe pas les simulations sont en effet les seules armes dans la lutte contre l'anarchie du monde le temps marque toujours tout de son fer et charge de ses chaînes ce dont on ne pouvait parler il fallait le taire les choses sont ce qu'elles sont le jeu cruel continue l'intimité est une conviction la distorsion entre l'infini du monde et le fini de l'homme est un motif de désespoir les pourquoi étaient redoutables tout... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 décembre 2013

violence de l'éternité

elle porte en elle la violence de l'éternité la rivière balafre le paysage habiter une rive ou l'autre n'est pas sans importance la lumière est à l'intérieur de l'air le temps est suspendu, inerte soleil éclatant puanteur de géranium fané une petite route bruit dans la chaleur de l'été les champs sont immobiles de chaleur l'eau est vibrante de vie la lumière du soleil creuse les frondaisons effluves de campagne dans un pré un cheval serein, broute solitaire comme d'habitude, les tournesols regardent le soleil comme d'habitude, les... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2012

Poème économique

il a fallu à mon avis actions privilégiées affaiblissement de l'économie agir de manière irresponsable aider à renflouer actionnaires fonds de pension ajustements nécessaires après quelques heures argent aurait été un grand retour argent contribuables argent va à l'endroit où il doit aller assez d'argent assez pour donner assurer continuité d'un solide viable pour servir peuple assureur de soins de santé privé ne sait pas aucune idée claire de ce qu'il n'était pas augmenter les impôts autre préoccupation légitime autres pays... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 avril 2010

Deux poèmes des Granzommes

Annibal   Annibal —Comme il leur fut cruel certains romainsÉcrivent son nom avec une hache —Aime l’animal par dessus tout les éléphantsTant et tantQu'il les promène à travers l'Europe de TunisieA Rome en passant par l'Espagne et CannesOù il pousse ses grosses bêtesMais toute cette ménagerie a fini par empoisonner sa vieCe qui n'est jamais très bon pour la santéSurtout après CapoueAussi il en est mort Achille Achille le bouillant brouillon souffrait toujours de son petit talonMême s’il le... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 avril 2009

MetaPolis (01)

des photographies de Winfield Scotttapissent les murs de l'agglomérationvous connaissez les règles du jeu Donaldchevauche une Harley Davidson parme vous cherchez CarmenToscano la réalité n'estque tauromachie comme toujours laméTapole veut vous mettre à l'épreuve vousaffirmez l'ordre de l'agglomérationdes Lincoln Town Car zébrentla méTapole la batailles'engage les planètes roulent dans les flammesle sang de la victime dusacrifice coule Chalmecacihuatl-Déesse-aux-traits-changeantsdemeure indifférente le soleiljoue avec l'air quelque... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,