18 janvier 2016

De La Maxene au dessus des Vignes, 17 heures 23

Rien ne passe, pour qui ne passe pas. Les lointains sont veloutés. La grandeur même évite la majesté. Le ciel sans horizon pèse au-dessus des terres. L'image du petit garçon à culottes courtes qu'il était courant avec délices sur ces terres d'herbes rèches brouille le regard qu'il porte sur le paysage. Il est devant le paysage. Le rythme court des genévriers creuse l'espace du plateau. Il parle d'un monde totalement ouvert. Il pense à son village. Il sait le nom et le prix de toutes les choses, tout ce que chacune exige pour... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 janvier 2016

Retour sur ma vie

À dix sept ans, persuadé que mon nom même me destinait à l’écriture, je décidai d’écrire mon premier roman. Comme presque tout écrivain débutant je pris comme sujet ma vie, notre route dans la vie étant si encombrée de trop de souvenirs nous ne pouvons toujours les cultiver, aussi nous ne pouvons accomplir plus ou moins bien notre parcours dans le monde des vivants qu’en s’en débarrassant quelque part et c’est l’écriture littéraire qui, pour moi, accomplissait au mieux cette fonction. L’autobiographie aide à aller mieux :... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 janvier 2016

Le soleil cisaille les arbres de rayons obliques

Il y a en lui beaucoup de noir, comme un espace infini déployé entre la fragilité... La lumière s'emmêle partout aux branches... La lumière s'emmêle aux branches... Peut-être un espace inviolé. Au bord de la forêt, un soleil étincelant se réflète sur les herbages ; se sent vieux. Depuis le commencement de ce cauchemar, Clotaire est déconcerté par les événements. Clotaire s'est peu à peu construit un ordre... A voyagé d'un bout à l'autre de lui-même... Clotaire n'a eu le temps de rien... Clotaire se comporte en solitaire parmi les... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 janvier 2016

Drôles de bêtes

Tout nous paraît bref … voici l'Orang pendek, diable des bois : sa description varie suivant les témoignages, cet animal est décrit tantôt comme une bête du Malawi ou comme un animal du Singapour. Ses autres noms sont : colombe à mâchoire de lama, surprenant animal femelle ou Orang pendek, Orang pendek vert printemps ou considérable chow-chow gris acier ayant des griffes et des dents monumentales. Les gazelles fantastique (ou Orang pendek ou diable du Salvador) attaquent tous les oiseaux qui plongent dans l'océan ; cet animal absurde... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 janvier 2016

Cauchemar

Un cauchemar l’éveille dans l’hôtel improbable où il a passé la nuit dans une proche banlieue et où personne, si ce n’est l’argent à verser avant d’obtenir les clefs de la chambre, ne demande rien à personne. Ça sent vaguement le moisi. Il y a des bruits d’eau et de chasse d’eau. C’est certainement l’aube. Au-dessus de lui quelqu’un tousse d’une toux très grasse, se râcle la gorge avec insistance, crache… Sa femme est dans leur chambre, un mouchoir ou un tissus quelconque enfoncé dans la bouche, elle ne peut ni crier ni parler mais... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 janvier 2016

Romans

Il a tant lu de romans policiers où des affaires qui paraissent banales deviennent au fil des pages des complots internationaux mêlant p§gres de toutes sortes, mafias de tous pays, multinationales, individus pervers, sadiques, tortionnaires, assassins au sang froid et sans scrupules. Il a dans sa mémoire les images de films où les familles de responsbales d’entreprises qui, comme lui, ont surpris un secret qu’il n’aurait pas dû connaître sont décimées, dont les femmes et les enfants sont torturées, parfois découpés vivants en morceaux... [Lire la suite]

05 janvier 2016

huit jeunes officiers descendent l’escalier

Dès que j’y pénétrai, le concierge à qui je demandai les clefs me dit qu’il y avait moins d’une heure un homme m’avait demandé qu’il n’avait voulu laisser ni un mot, ni son nom: une quarantaine d’années, me dit-il, cheveux bruns, yeux légèrement bridés,ce qui l’avait surtout frappé, c’était son accent dont il n’aurait su définir l’origine. Dès que je le pourrai je le ferai et vous tiendrai au courant, ayant quelques conférences à faire au Collège d’Europe à des fonctionnaires de la Communauté, je devais partir pour Bruges au début de... [Lire la suite]
31 décembre 2015

Le soleil écrase tout le paysage

Le soleil écrase tout le paysage ; il y a longtemps qu'ils sont partis de chez eux, ne savent pas quand ils rentreront. Une autre fois un couple éméché l'aborde dans une chaussée sous un prétexte futile et elle ne parvient plus à s'en défaire ; les palmes se balancent lentement sous l'effet d'une brise certainement rafraîchissante — passe un convoi de camions chargés de leechies. Un jeune se serait suicidé d'une façon monstrueuse avec un croc de boucher. Un attentat suicide fait deux morts à Rio-de-Janeiro... L'horizon est rouge de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 décembre 2015

Il cherche l'assurance de demain

Il lui semble entendre la pulsation du monde. Il pense qu'il n'existe pas de droit particulier au bonheur, ni davantage au malheur. Il va au hasard dans une grande confusion…. Il est difficile de vivre avec les hommes car il est difficile de garder le silence. Les lointains sont veloutés. Un peu plus, un peu moins, c'est beaucoup, c'est même l'essentiel. L'appel du silence est le seul qui mérite d'être écouté. Il regarde autour de lui. Il voudrait compter l'infinité des pierres des murs. Les choses ne lui sont pas muettes. Dans la... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 décembre 2015

la lecture des psaumes est un plaisir divin

Frère Raoul sait fabriquer des couleurs à partir de plantes ou de terres ; avec l'âge, de nombreux guerriers choisissent de devenir moines. Trop de moines ne peuvent utiliser les livres de leur monastère parce qu'ils ne savent pas lire ; la recherche de reliques est un but très important pour le monastère. Nous prions huit fois par journée. L'église est le centre de notre monastère. Les mauvais moines sont punis : cachot, privation de pain et d'eau, fouet, rejet du monastère et parfois même excommunication... Nous devons lire trois... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,