01 mars 2016

Colère du soleil

Par Béatrice Harris Je reviens maintenant à mes premières expériences ; quoi qu’ait pu faire la destruction, la main du destructeur s’était arrêtée... Mais quelles horribles choses !. Bonne affaire — mais il y en a assez d’une, à coup sûr... — Dieu le sait ! Répondis-je. Alors, comme une note familière et rassurante, j’entendis une fusée qui traversait Saint-Augustin ; avec un effort je me retournai et m’élançai, en une course trébuchante, à travers la bruyère. — Nous sommes encore au beau milieu de la lutte, si paisibles que... [Lire la suite]
Posté par hodges à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 février 2016

Esprit

Par Perle McGear écoutez bien : — je me moque de votre Dieu ; or, sur les dix heures, Ahlam vit une chaloupe partir de la barque anglaise et se diriger vers Dommery ; Voilà tout ce que les Munichois savaient au sujet de ces deux étrangers qui vivaient aussi retirés du monde que des ermites ; sur l’ordre d'Imaan, Arif fut enseveli dans le drapeau et déposé dans un long coffre de bois. En homme avisé, Imaan n’agirait qu’après avoir pensé à tout ; je n’oserais pas vous les vendre, mais vous me feriez un gros plaisir si vous vouliez bien... [Lire la suite]
23 février 2016

La Volpillère, 9 heures 30

Etre toujours aux commencements !…. Ici personne n'a honte des sentiments les plus secrets. Il sait aussi la pureté du silence. Il a la nostalgie au cœur. Un oiseau qu'il suit du regard, le chemin qui continue et se perd dans l'espace, le remplissent d'un sentiment d'évidence pensive. Dans ce paysage, l'homme dérange. Il souffre de toutes les choses et, souffrant d'elles, en jouit. Quelque chose le porte en avant. Les collines sont comme dévorées par la lèpre verte-orangées des buissons de buis. Où trouver dans le passé des... [Lire la suite]
16 février 2016

mémoire, anecdotes et universel

Si aujourd’hui la mémoire oscille en moi, vibre comme une onde tantôt se révélant, tantôt s’occultant, il n’en était rien alors, mon enfance était encore toute proche et pour une part, c’est cette proximité qui me poussait à la déposer sur le papier car je craignais que, avançant dans le temps, les souvenirs qui m’étaient alors limpides ne s’estompent dans le temps. Un sentiment déjà fort de l’irrémédiable des pertes. J’avais bien entendu raison et, si je n’avais pas fait cela, je me rends bien compte avec le recul que je ne me... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 février 2016

Deux rues plus loin j’entrai dans une brasserie

Deux informations l’intéressent particulièrement, les deux adresses électroniques, celle de il lui-même et celle du nommé Sar Pédon dont il possédait la carte de visite. deux merveilles de la nature ! Sa voix, un ruisseau de miel qui, t’engluant dans le baume de ses arômes, fais de toi son captif consentant. Deux mois après, c’est l’incendie, tout aussi accidentel de mes bureaux. Deux mois d’hôpital. Deux pages s’affichent: la première contient un texte dans une langue que ni lui ni elle ne connaissent ; la seconde présente un mandala... [Lire la suite]
06 février 2016

Don David à Francfort

Regard perdu, d'un bleu radieux, vaguement anxieux aux pupilles insomniaques Comment savoir ; les rêveries des hommes dépendent de leurs sens. Par une journée de grand vent — Don David … un visage tendu — des cheveux soyeux et soyeux rejetés en arrière ; de cernes sous les yeux — un irréel costume inspiré de Tommy Nash dans le film " Look Brighter When We Come ". Godasses aurore … une petite robe à fleurs viride et rose thé … une version de " Free Love " qui doit tout à la Master Recorders de Skeet Stebbin ; il fait beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 février 2016

débuts dans l'écriture

Je mesurais également combien il était prétentieux, à dix sept ans, de vouloir écrire son autobiographie même si j’avais décidé de limiter celle-ci à mon enfance et à mon adolescence mais je n’avais pas été non plus sans remarquer, au travers de mes lectures de Balzac, Maupassant, Dumas, Zola, etc… combien les ouvrages les plus célèbres et, surtout, les plus lus se cantonnaient dans des vies relativement banales comme si les lecteurs n’aimaient que les univers dans lesquels ils pouvaient se retrouver déléguant à des écrivains... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 janvier 2016

Lire l'avenir dans les rêves

Certains jours sont fastes, d'autres néfastes — les géomanciens parlent une langue qu'ils sont seuls à comprendre... Les hérétiques ne sont que des adorateurs du diable... Certains faisant des offrandes aux sources ou aux forêts leur vouent un véritable culte — le son du cor chasse les mauvais esprits. Il y a trois types de rêves : ceux provoqués par la faim, ceux qu'envoient le diable, ceux qui sont des manifestations divines. Nous attribuons des propriétés occultes aux feux sacrés produits par le frottement de deux morceaux de bois.... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 janvier 2016

personnages

" viens ici "... L'homme ignore qu'il est un acteur dans un spectacle live. Admire ma moule !. " viens ici, n'aies pas peur ". Les murs de la chambre sont presque tous recouverts de miroirs mais l'homme ne sait pas qu'ils cachent des caméras. à trente-deux ans, elle est toujours célibataire, bien qu'elle n'arrête pas de chercher l'âme-soeur — partout où Irène Garp va, elle laisse derrière lui une odeur de désir charnel — de toutes façons, il faut que quelque chose arrive... L'homme n'a conservé que son slip avec des dessins bleu ciel... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 janvier 2016

les rêves restent toujours sans réponses

86 homophotographie rosa n'a aucune raison de se méfier car elle n'a lu aucun de ses mails que pensait-elle là-haut rosa se levant la nuit pour écrire est restée près d'une heure rien n'est certain met un temps très long pour parvenir à l'étage traverse le rideau de la pluie sans être dissout anciennes gravures de mode rosa se contente de satisfactions très élémentaires tu as entendu vue d’en bas odeur de l'essence non raffinée marche pour rêver le temps quelques enfants tache de neige une infinité de motifs production d'oubli 87... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,