03 août 2013

nous avons attendu un peu

J’avais onze ans, j’habitais alors dans un vieil immeuble au centre d’une petite ville de province. Cet immeuble avait cinq étages, mes parents occupaient le premier. Au rez-de-chaussée était une boucherie, la boucherie Berger. Ces Berger étaient les parents du Roger qui, sans le savoir, m’avait initié à la masturbation. Si leur cuisine était à l’arrière de la boutique, leurs chambres étaient au cinquième étage de l’immeuble, juste au-dessous d’un vaste grenier qui, séparé en cinq par des cloisons à claire-voie était souvent notre... [Lire la suite]

02 août 2013

le dortoir

Je ne parlerai pas de toutes les obligations administratives qui désignaient pour moi cette entrée au lycée : appel solennel de l’homme dont je devais bientôt apprendre qu’il était le Surveillant Général, accueil rapide de Monsieur le Proviseur qui n’avait à la bouche que le mot travail, regroupement par niveaux d’études, accompagnement par un surveillant qui en était le responsable vers le dortoir qui nous était assigné, nouvel accompagnement pour deux heures d’études alors même que nous n’avions alors rien à étudier, le... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 août 2013

aucune certitude

Je ne sais que vous dire… Peut-être, si vous êtes trop inquiets, si, vous aussi, vous avez remarqué des comportements anormaux de vos ordinateurs, feriez-vous mieux de vous désinscrire… Dans ce contexte, je l’avoue, je me sens un peu seul : plus j’y réfléchis, plus je pense à ce qui est arrivé à Aymard Auttinguer, Bérenger Bissonnier, Denise Dugrenier, Didier Dourraboue, René Robertelli ou Martial Mayeranoff, peut-être à d’autres dont je n’ai pas retrouvé le nom ou que, plus simplement, je ne connais pas, à toute cette génération... [Lire la suite]
30 juillet 2013

arriver à lire ce roman avec l'attention qu'il mérite

Je ne sais si vous vous en souvenez, mais il y a près d’un mois, un certain Ambroise Ambrogetti m’a fait parvenir un courrier me proposant d’analyser quelques uns de mes fichiers, ce qu’aussitôt j’ai fait… Sans réponse, pensant que son logiciel d’analyse n’avait pas donné les résultats qu’il escomptait, je l’avais oublié, mais aujourd’hui il me fait savoir — pardonnez-moi de ne pas vous recopier son mail, mais il est très brutal — que, depuis, il ne cesse d’avoir des problèmes avec son ordinateur, il m’accuse de lui avoir... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juillet 2013

Marc Hodges travaille

Une chose en entraîne une autre et les événements qui semblent s’enchaîner selon un ordre des plus logiques ne sont en fait que la résultante du recoupement de trajectoires aléatoires. Si Évelyne n’avait pas couché avec Balpe, si Marc Hodges n’avait pas décidé d’écrire un roman sur la morte de la grotte d’Arnette, rien ne se serait déroulé de la même façon et ce qui paraît le plus solide reste sujet à l’une quelconque des bifurcations toujours possibles. Aussi, bien qu’il ait commencé d’écrire son roman, bien qu’il en connaisse les... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juillet 2013

hésitation morose

Il fait chaud, trop chaud d'un seul coup, décidément le temps n'est pas avec moi. Journée sans… trop chaud. Il paraît que les vieux comme moi doivent s'enfermer à l'ombre et boire… boire… boire des litres d'eau. Ça fait chier. En plus je ne suis pas encore gâteux et n'aime pas trop qu'on fourre le nez dans mes affaires et toutes ces fausses sollicitudes depuis "comment ça va Maurice" jusqu'à "avec cette chaleur faut que tu fasses attention". Ça me fait vraiment chier. Heureusement j'ai Internet. Pas envie de sortir, pas envie de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 juillet 2013

tant de contradictions

Aigues-Mortes, Mende, Bruges, Sion, Guérande, Pézenas, Quimperlé, Heidelberg… Ne me demandez pas pourquoi, mais j’ai toujours aimé ces villes presque mortes où le vide des lieux se confond avec les souvenirs d’une histoire apaisée. Me promenant avec une lenteur gourmande dans Sion où je suis venu chez des amis passer le week-end j’entends encore la voix grave de Stanislas me citant à Berlin Mansour Al Hallaj : « Tuez-moi mes autorités car ma vie est d’être tué Ma mort est dans ma vie et ma vie dans ma mort L’effacement du... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juillet 2013

pantin au bout d’une ficelle

« Après trois jours et trois nuits, je ne sais encore si je rêve ou si je suis bien éveillé. Si c’est dans une ville morte que je me promène, alors j’ai un avant-goût de la vie d’outre-tombe » dit Henry Miller dans ses Impressions de Bruges… Il me semble que c’est de Sion qu’il parle, mais il est vrai qu’il y dans le monde tant de petites villes de province auxquelles ce texte pourrait s’appliquer… Aucune obligation professionnelle en ce samedi, juste l’envie de profiter d’un week-end suisse pour me reposer dans le calme de... [Lire la suite]
Posté par hodges à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2013

fin de partie

Pour commander "La Toile", cliquez sur l'image To upload "La Toile", click on the picture. Hong-Kong, jeudi 31/12/2015, 22:18:59 Newsletter Wu Min, journaliste indépendant : “L’insécurité du Web”, abstract. Destination : grand public. Versions disponibles : chinois, anglais, japonais, français, espagnol, russe. Autres langues possibles sur demande dix heures à l’avance. “Depuis quelques mois, de nombreux articles sont parus sur les dangers que présente le réseau électronique mondial. Ces dangers menaceraient aussi... [Lire la suite]
Posté par hodges à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 juillet 2013

on n'avance pas

J’ai envoyé d’autres fichiers à Monsieur Demombynes mais il ne m’a donné aucun signe de vie… Peut-être n’a-t-il pas lu son mail… Peut-être ne veut-il pas répondre… Croyez, cher Monsieur, que je ne vous en ferai pas reproche ; je comprends bien que vous ayez vos propres soucis et que ni la vie de Stanislas, ni le contenu de ses fichiers, ne légitiment que vous vous en écartiez : je vous serai toujours reconnaissant d’avoir su me mettre sur la piste de la solution… De toutes façons, j’ai fini par trouver une solution qui... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,