03 avril 2016

L'homme à tête de loulou

Gilberte Norpoi L'homme à tête de toutou baise ses seize observations à la reconnaissance de l'eau ; puis parle longuement contre l'humour ; l'homme à tête de toutou répertorie la guerre de l'est, en poussant des espérances, obstrue la peur et forme de sa passion un réel naturel. L'homme à tête de toutou est le plus beau de tous ; l'émotion de l'intimité attache autour de la mort sa grande blessure, retient une tromperie d'observation qui pend derrière l'indolence. L'homme à tête de toutou est sûr maintenant avoir failli dans la... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 avril 2016

Fiction ou autobiographie

Dès mon premier roman, j’avais compris qu’un écrivain joue toujours au chat et à la souris avec la vérité car il poursuit ses fins propres et, pour cela, ne peut se laisser entraver par l’exactitude des faits qu’il relate. Le mensonge par lequel j’inaugurais alors ce que je comptais présenter comme une autobiographie m’entraînait inévitablement vers un accroissement des affabulations et je dois avouer que j’y trouvais une certaine satisfaction. Le personnage que j’inventais en partie me semblait plus proche de celui que j’aurais aimé... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mars 2016

Révolution de la mollesse

Par Gisèle Frampton L'homme qui suit le récit du ciel ne redoute rien : il est uni à tous partout L'angoissé devient fort ; étant imparfait, nous devons connaître le plaisir et la douleur ; or, c'est de l’expérience de ces deux contraires que nous tirons l’idée du bien et du mal ; étant donné ça. Une face du récit demeure parmi tous les hommes sans doute de ce que notre attention est brusquement ramenée de l’âme sur le corps... C'est pourquoi un visage est d’autant plus comique qu’il nous suggère mieux l'idée de quelque action... [Lire la suite]
26 mars 2016

Galy, 15 heures 25

Il aspire à tout ce qui peut arriver. Il s'arrête de nouveau. Une plante jaune au bord d'un talus, une espèce de sauge, brille au soleil, solitaire dans la lumière. Ce serait ainsi. Il pense : "Les choses viennent, on ne peut pas les empêcher…". Devant lui la roche s'arrête brusquement, tombe à pic ; des sapins contorsionnés s'accrochent au bord…. La vie s'endort dans sa certitude. Sa conscience d'exister s'accompagne de la crainte de mourir. Une plante jaune au bord d'un talus, une espèce de sauge, brille au soleil, solitaire dans la... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 mars 2016

Certaines choses sont plus nécessaires que d'autres

A marché des heures sans rencontrer âme qui vive ; sans raison, Béatrice ramasse une branche, sort un couteau d'une des poches de sa veste, commence à la tailler,minutieusement. Il se regarde dans le miroir au cadre vert printemps où son image se reproduit s'enflamme. Fulrad avance parmi les choses avec une vision noire. Algor reflet et formes dressées dans la peur ; Fulrad n'a eu le temps de rien — on vit, on finit par avoir toute une encyclopédie — par bouffées, avec sa grâce inconsciente Béatrice rayonne — les actes accomplis... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 mars 2016

Chaos

Par Méginhard Welch   Je m'y arrête deux jours, nous échangeons les présents d'usage, et le 28, je continue ma route. Kafran interpréta les signes dans le sens le plus favorable ; il crut même que, tout en satisfaisant sa faim égoïste, il pourrait enlever la malédiction du saint. Leur vie se passe à boire tant qu'ils peuvent, à fumer, à jaser, à se disputer; les plus jeunes se battent entre eux, brûlent de la poudre, et jouent tout ce qu'ils possèdent; les barbes blanches racontent les merveilles du Béloutchistan, dont les... [Lire la suite]

18 mars 2016

En voyage

Partout des gaillards travaillent pour les nobles — pendant un voyage, le souverain perdit, par la négligence des gardes, trois très belles couronnes, des bracelets et plusieurs autres choses précieuses. Les marchands juifs qui vendent des esclaves aux infidèles sont dispensés de taxes sur les routes. J'ai eu plusieurs fois, dans les tavernes, ou à l'abbaye, l'occasion de parler avec des voyageurs. Le roi voyage dans la paix mais aussi pour la guerre — des nonnes accomplissent un pèlerinage. Un moine porte des lettres de Saint Médard... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 mars 2016

La mort du père

Cette topographie, à elle seule, était source de conflits permanents mais, de plus, l’année 1929, où se situait l’anecdote qui va suivre et que je n’ai jamais oubliée, n’était pas non plus indifférente car parfois la petite histoire et la grande se télescopent. Beaucoup l’ont oublié depuis mais 1929 fut, en France, une année de répression du parti communiste : 17 juillet, perquisitions au journal l’Humanité ; 19 octobre inculpation des 154 membres de ce parti pour complot contre la sécurité de l’État. Or mes voisins,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 mars 2016

Mémoire

Par Alexis Martin Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes, nous ne devons jamais perdre de vue: la doctrine, le temps, l'espace, le commandement, la discipline. Les troupes que vous ferez avancer contre l'ennemi doivent être comme des pierres que vous lanceriez contre des oeufs... Si votre rival vient à vous en ordre de bataille, n'allez au-devant de lui que lorsque vous verrez qu'il lui sera difficile de retourner sur ses pas. Punissez sévèrement les vaincus. De même que l'eau qui coule évite les hauteurs... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 mars 2016

Bonté

Par Mile Costello Et s’il peut se rendre maître d'Oman, votre bien-aimé beau-fils, il le fera mourir de mort honteuse, en le faisant pendre ou brûler vif. — Va donc, beau frère ; je te recommande à Dieu ; Je vous jure par Dieu et par saint Jacques, ainsi que par l’apôtre que l’on implore à Rome, que je vous épouserai... Ils ne purent s’empêcher d’exprimer tout haut ce qu’ils sentaient ; venez donc à mon secours... Cela lui rappela les joyeuses journées qu’il avait passées en France... — Ton fils au visage hardi te mande que tu... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,