04 janvier 2017

Maurice Roman

Je dois ici avouer en partie mon échec, je ne trouve pas assez de temps, comme mes quelques lecteurs ont pu le constater, à poursuivre l'entreprise que m'avait confié mon défunt ami Maurice Roman : mettre en forme son projet de roman "Ma vie ne regarde que moi, dont les textes sont publiés ici sous la catégorie Maurice Roman. Aussi, j'ai décidé de publeir les notes sur lesquelle je m'appuie, ce qui ne m'empêchera pas de poursuivre le travail d'écriture quand j'en aurai le temps. En voici une première livraison : *** Une fois que... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 décembre 2016

Idéal d’un kynésithérapeuthe

Par Kim Doobie Marion était aussi prudente que perfide. Zamzama, voyant leur émotion, s’excusa de ne pouvoir rester plus longtemps en leur aimable compagnie, et il s’éloigna en souriant d’une façon mystérieuse. — Tenez, mes amis, allons droit au but ; Hincmar cria Cindy, je croyons que môsieu et Marion étiont mâlades ; l'apathie et l'imagination devaient régner sous les lambris de ce petit palais entouré d’un vaste jardin d’où montait l’haleine parfumée des glaïeuls les plus rares. Nous sommes à la fin d’août 1690 ; — Aimez-vous... [Lire la suite]
09 décembre 2016

(200-GEN-05-3 8 ||3 4 0 ||6 5 2 1 0)

Voici la missive plutôt trouble que Blaise de Parme nous a laissé avant de se donner la mort : "je déteste l'hyperfiction (ça veut dire quoi ?) d’ailleurs, je ne reviendrai plus la lire : " Elles le sauvegardaient justement parce que leur publicité était en contradiction avec la vie intérieure ; — il me semble qu’il y a quelque temps que nous n’avons vu Alexandra Pavlovna, dit un jour Alexandra en parlant de Mme Frédelon — Crevel se baissa, enleva le tison, et s'aperçut avec effroi que ce n'était pas la braise qui avait brûlé le pied... [Lire la suite]
05 décembre 2016

II - 43, Il lui caresse l'intérieur des cuisses

Il lui caresse l'intérieur des cuisses. Elle aime se sentir envahie. Elle aime.. Elle aimerait bien avoir l’avis de quelqu’un d’autre. Elle aimerait pourtant le regarder des heures durant, le temps passerait doucement, elle se dirait. Elle aimerait pouvoir se raconter sa réalité comme elle lit un roman, rien ne sert de courir après des événements fuyants. Elle aimerait se sentir brisée, la sensation de n’être qu’une partie d’une machine chaude, elle ne rêverait qu'à ce membre dur qui bougerait en elle, elle fermerait les yeux pour... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 novembre 2016

Amanda demande le divorce

Alexandra : — Alors ?   Isadora : — Amanda demande le divorce.   Johanna (peut-être public): —La septième épouse…   Isadora : (Peut-être public) : — Oui. (Aux filles) C’est quand même un peu bizarre de ne se définir que comme des numéros… Il ne changera jamais ce beau mec. Il s’arrange toujours pour qu’on le quitte puis… il épouse.   Alexandra : — Il aime, il épouse, fait des enfants et…   Isadora : — Recommence un cycle avec une autre. Vision réglée de l’existence.  ... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 novembre 2016

Vengeance de la vague

Olivier Idle  Avant tout était facile, ses journées étaient pré-construites, il lui suffisait de se laisser porter. De l’argent, il en a ; il est clair que les dirigeants de la compagnie sont des salauds... Fatigué... Oman a mis beaucoup de soin à disparaître : s’il avait envie d’aller à droite, il allait à gauche ou tout droit ; s’il était attiré par telle ou telle affiche, telle ou telle devanture, il s’en éloignait aussitôt. Les deux hommes parlaient un langage qu'il avait tout de suite reconnu, celle de son grand-père : «ne... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 novembre 2016

BB n'est pas non plus convaincu d’aimer

Il lui semble que son esprit est plein de confusion et de chocs, que le trouble. Depuis longtemps elle pense à la mort. Quelques nuages paressent dans la brise... Edwige se sent plongée en plein polar... Les lointains sont veloutés. Est heureuse comme on ne peut l'être qu'à son âge. La réalité est ce qu'il pense — son image tourne sans fin dans un miroir colossal au cadre vert pomme. Se demande toujours si toute vie vaut n'importe quelle autre vie... Edwige l'approche d'un dolmen, tourne autour comme si c'était le premier n’y découvre... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 novembre 2016

Vers Cabrières, 12 h 25

Un sourire pur balaie son visage. Un vieux chien noir-blanc le suit comme une ombre, seul son halètement rythme le temps. Il pense que tout ce que propose la civilisation, tout ce qu'elle apporte, rien n'est rien si les hommes ne comprennent pas qu'il est plus émouvant pour chacun d'eux de vivre un jour que de réussir le progrès technologique. Un vol lent de corbeaux s'arrache du sol lourd comme une seule masse. Un peu plus, un peu moins, c'est beaucoup, c'est même l'essentiel. Il laisse la porte grande ouverte aux impressions qui... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
19 octobre 2016

Un homme qui épouse

Johanna : —Un vrai Barbe-Bleue… Isadora : — Pas vraiment, il ne tue pas ses femmes, il les protège. Alexandra : — Il est assez novateur comme homme à femmes. Isadora: — Toutes aimées… Toutes… Tu le sais, tu as été sa cinquième épouse… Alexandra (un peu rêveuse) : — Je crois même qu’il nous aime encore d’une certaine façon.  Isadora : — Il n’a jamais rompu.   Sonnerie du téléphone d’Isadora qui coupe la coda du duo. Elle décroche   Isadora : — Oui… Ah, c’est toi   Elle... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 septembre 2016

Solitude du risque

Par Franck Domino Soyez toujours sur vos gardes ; dès que vous aurez mis le feu, si, après quelque temps, il n'y a aucune rumeur dans le camp des ennemis, si tout est tranquille chez eux, restez vous-même tranquille : attaquer imprudemment, c'est chercher à se faire battre. Il faut plutôt subjuguer l'ennemi sans donner bataille: ce sera là le cas où plus vous vous élèverez au-dessus du bon, plus vous approcherez de l'incomparable et de l'excellent. Tout cela ensemble forme un corps de discipline dont la connaissance pratique ne doit... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,