26 décembre 2005

Un dialogue muet (Françoise 05)

Comme une stripteaseuse, sans quitter le peintre des yeux, elle glisse un doigt dans la ceinture, se penche, fait doucement glisser le slip sur ses jambes. D’un simple mouvement des jambes, elle projette ses chaussures vers lui. Alors elle ferme les yeux, se cambre vers lui comme si elle offrait son sexe, se caresse.Elle est là, devant lui, complètement nue, mis à part ses souliers à talon très haut qu’elle n’a pas ôté, le corps parcouru de frissons, dans un état d’excitation sexuelle évidente.Le peintre a un moment d’hésitation.... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 décembre 2005

Elle se déshabille (Françoise 04)

Maintenant la jeune femme a d’abord déboutonné sa veste, lentement comme si elle comptait les boutons, elle en a caressé le tissu. Un simple geste a dégagé les épaules, révélé l’absence de soutien-gorge et la naissance des seins sous le tissu léger de la robe d’été.Elle semble réfléchir, s’attarde un peu. Elle tend son buste, dégage lentement ses bras, laisse tomber la veste à terre. Puis, comme s’il s’agissait d’une occupation des plus nobles, d’un véritable rituel, retrousse sa robe avec une lenteur stupéfiante, s’arrête... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 décembre 2005

Échange de regards (Françoise 03)

Et puis… cette jeune femme est si belle… Usant du droit du peintre à observer son modèle, il la fixe avec attention, étudie la couleur violette de ses yeux, le léger duvet blond qu’elle a sur le lobe des oreilles, la courbe parfaite de son visage. Elle a un air de nymphe, avec quelque chose d’insaisissable, de vaguement violent qui lui fait penser à une bacchante. Ses mains sont lisses, souples, elle se tient droite, son corps est sous contrôle… Malgré sa réserve, elle a un physique plutôt aristocratique.   Le... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 décembre 2005

Un portrait

Le peintre ne sait pas comment interpréter cette question; il ne sait pas ce qu’elle cache. Un peintre travaille avec des formes, des couleurs qu’il assemble. Les rapports au réel sont affaire de conventions, de regards… de sensualité, de culture. Mais il n’a pas envie qu’elle reparte, il répond : « Bien sûr ! ». Il lui montre alors plusieurs de ses dessins.« Ils sont très beaux, dit-elle, tombant presque en extase devant ceux évoquant des silhouettes évanescentes d’hommes, de femmes, nus.Puis elle ajoute d’un trait : « Je voudrais... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 décembre 2005

Le peintre et la jeune femme

Soit un peintre.Il a à faire aux corps, aux mouvements des corps, à leur énergie, aux formes qu’ils déplacent. L’anatomie est son affaire, la représentation sensible du corps.Un soir — il est en train de peindre une nature morte — on frappe à sa porte… une frappe légère, timide.Il va ouvrir. C’est une très belle jeune femme, très élégante, un peu rougissante, elle semble embarrassée. Elle lui plaît aussitôt.Elle ne lui demande rien, entre dans l’atelier. Elle ne quitte pas le peintre des yeux comme pour le jauger, ne regarde... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,