16 novembre 2015

Le moindre repentir obtient grâce à l'amant

Narcisse Prends un an, si tu veux, pour essuyer tes larmes. Fannette On repousse l'assaut, On rejette l'amorce, Comme ses hauts exploits le rendent sans égal, Fanette Voulez-vous demeurer dedans la rêverie ? Narcisse N'excusez point par là ceux que son bras étonne : Et si tu sens pour moi ton cœur encore épris, Mon sceptre dans ma main par la tienne affermi… Berthilde Mais pour être vaillant, tu n'es pas fils de roi,Et j'ai moins de pouvoir que je n'ai de mériteÀ jamais succomber sous un tel assaillant. Narcisse Le moindre repentir... [Lire la suite]
Posté par hodges à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 octobre 2015

Quoi ! Sire, m'imposer une si dure loi !

Gustave Mais j'aurai trop de force, ayant assez de cœur… Berthilde L'infamie est pareille, et suit également Bernadette Mon juge est mon amour, mon seul juge est Berthilde : Michaæl C'est lui, n'en doutons plus ; mes voeux sont exaucés, Qui forçait sa maîtresse à poursuivre sa mort : Et de là prend son cours mon déplaisir secret. Bertrande Je vous l'ai déjà dit, je l'ai trouvée sans vie ; Pour en tarir la source il ferait l'impossible. Nous verrons donc par là Maxence satisfait. Gustave Tous deux formés d'un sang noble, vaillant,... [Lire la suite]
Posté par hodges à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 août 2015

Le sort en est jeté

Maxence Qui ne craint point la mort ne craint point les menaces. Fannette Poussent jusques aux cieux des cris épouvantables, Fabiane Son ange tutélaire, et son libérateur. Melchior Tu n'as dans leur querelle aucun sujet de craindre : Bien qu'aux monarques seuls ma naissance me donne, Don Sanche, taisez-vous, et soyez averti Fallone Le sort en est jeté, monsieur, n'en parlons plus. Sa poursuite en la mort de la ruine publique. M'as servi de parade, et non pas de défense, Maxence Enfin tout ce qu'on dit du plus fameux guerrier, Toi... [Lire la suite]
Posté par hodges à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 juillet 2015

Je veux bien sa couronne, et ne veux point sa main

Lazare Non, crois-moi, c'est assez que d'éteindre les flammes. Bernardine Accablons son esprit de terreurs chimériques, Je ne découvre point de marques de sa fuite. Balère Vous ne méritez pas l'amant qu'on vous destine. Théodose D'une égale douleur je sens mon âme atteinte. Mais reviens-en plutôt les palmes sur le front. De livrer sa patrie aux mains des ennemis ? Bathilde Ton bonheur n'est couvert que d'un peu de nuage, Que veux-tu ? Je suis folle, et mon esprit s'égare : Mets la main sur mon cœur. Francisque Votre vertu combat et... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,