17 septembre 2005

Fin du moment d'Argencourt

Place Victor Hugo, il se gara comme il put, de sa clef infrarouges ferma sa voiture, entra dans un café pour y demander un annuaire mais si le tenancier possédait bien ceux de Paris, il n'avait pas celui de Neuilly. Par l'avenue Malakoff il repartit sur la porte Maillot dont le rond-point complètement saturé l'obligea à remonter l'avenue de la Grande Armée pour, par les rues Denis Poisson, Brunet et Labie, rejoindre celle des Ternes. La place du général Koenig étant tout aussi infranchissable, il décida de s'éloigner par le boulevard... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 septembre 2005

Argencourt

Se demandant quel était le nom du restaurant où il devait aller il se souvint d'une vague analogie avec le spectacle, cirque, opéra, théâtre peut-être, tendit la main vers la serviette qu'il déposait toujours à côté de lui sur le siège inoccupé, chercha son agenda dans la poche habituelle et ne l'y trouva pas. Comme il ne pouvait, à la fois, fouiller dans le désordre de la serviette et traverser l'avenue de Breteuil, avenue Duquesne il s'arrêta en double file derrière un camion livrant des caisses de boissons. Il avait oublié son... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 septembre 2005

Un moment d'Argencourt

La modulation musicale du téléphone, interrompant le mouvement molto vivace de la Suite châtelaine de Georges Enesco, le tira de ses réflexions. Il décrocha et vit que, du trottoir, un enfant d'une dizaine d'années le regardait avec curiosité. Cela ne lui déplut pas. On lui confirmait le rendez-vous à déjeuner. Il en profita pour vérifier son emploi du temps de l'après-midi et raccrocha alors que le feu du boulevard Arago passait au vert. Au moment même où, pour traverser, il accélérait une moto lui coupa la route; pour éviter de la... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 septembre 2005

Vie d'Argencourt

Passé le pont sous le périphérique, parce que le camion continuait tout droit, il prit rue des longues raies, boulevard Kellerman, rue Cacheux à droite et tout droit rue Barrault. Celle-ci, après la place de Rungis, coupée par des travaux, il bifurqua à gauche rue Boussingault puis à droite rue Vergniaud. Il se souvint avoir cherché dans le « Dictionnaire encyclopédique Quillet » — édition de 1935 léguée comme un trésor par ses grands parents et que, pour cette raison précise il chérissait particulièrement- les notices des... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 septembre 2005

La vie d'Argencourt

Peu à peu, la circulation se densifiait. Malgré le plaisir inépuisable que lui procurait l'écoute parfaite de la musique, il détestait se trouver immobilisé sur une autoroute. S'étant, au fil des ans, patiemment, constitué un catalogue d'itinéraires de dérivations pour se tirer toujours d'affaire, il prit, aux abords de Paris, la sortie d'Arcueil. En dépit de la succession de feux rouges qui ralentissaient sa progression et l'émotion que lui procura un cycliste coupant inopinément sa route, il eut, longeant l'autoroute, la... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 septembre 2005

Un moment dans la vie d'Argencourt

Ce que dit la phrase suivante est vrai.Ce que dit la phrase précédente est faux.Petit paradoxe logique Après une demi-heure de course à pied dans les allées givrées du parc, une douche, il a sorti sa voiture aux environs de neuf heures trente. France-musique diffusait un extrait d'Ulysse, opéra intertextuel de Luigi della Piccola dont l'écriture totalement symétrique s'apparente à celle, sérielle, de Schönberg. La journée promettait d'être belle. Le brouillard enfermait le château et les rues de la ville dans une étale ... [Lire la suite]
Posté par hodges à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,