I - 58 malgré

mais l'amour-propre s'en applaudit mais l'homme se déprave dès qu'il a dans le cœur une seule pensée qu'il est constamment forcé de dissimuler mais la dissimulation jette dans l'amour un élément étranger qui le dénature et le flétrit à ses propres yeux mais la fonction d’hydratation me suffira pour cette fois mais la nature mais la plupart rapplique mais la vérité avait traversé mon âme mais le bien qu'on m'a dit de vous mais le cruel avait trop bien calculé que Germaine y verrait un arrêt irrévocable mais le maître de la maison l'avait autrement décidé mais le moindre danger mais le quatrième mais les arbres étaient sans feuilles mais les temps changent mais ma tristesse n'avait rien de violent mais me déclara que mais mon billet de train et la pochette dans laquelle ils les vendent mais n'avez-vous pas vous-même mille preuves que je ne puis vouloir ce qui nous sépare mais n'y trouvant plus de charme mais n’en dis rien mais ne savais-je pas que cette conduite était mon ouvrage mais ne sert jamais à les définir mais ne tarda pas à disparaître mais nécessaires mais non mais non mais non les oublier mais non moins orageuses mais nous manquions le moment favorable pour nous rapprocher mais nous n'en fûmes que plus malheureux mais nous parlions d'amour de peur de nous parler d'autre chose mais on disait que j'étais un homme immoral mais on finit toujours par céder mais on ne l'estimait pas mais on peut tout imaginer mais on transporte dans chacune le tourment dont on espérait se délivrer mais oui mais parce que j'étais impatienté d'une conviction si ferme et si lourde mais parce que je semblais le souhaiter mais pendant quelques jours mais peu de gens m'inspiraient de l'intérêt mais peu étendu mais plus agité mais plus je lui donnais des conseils de ce genre mais plus positif mais pouvez-vous douter de mon affection profonde mais prenez garde à ce que vous ferez mais putain mais qu'elle me devinât sans s'affliger mais qu'il est en elle mais qu’elle a arrêté pour le dessin mais qu’est-ce que je viens faire là dedans mais quand ce moment arrive mais quand une fois elles sont dites mais que cette voix que j'ai tant aimée mais que peut mais que vous frappez à coups redoublés mais quelles actions effaceraient vos paroles mais qui mais qui mais qui m'expliquera par quelle mobilité le sentiment qui me les dictait s'éteignit avant même que j'eusse fini de les prononcer mais sa présence ici m'est trop nécessaire mais si tu tiens vraiment à le garder mais son testament était contredit par des lettres postérieures que des parents éloignés menaçaient de faire valoir mais soudain je me représentais la pauvre Germaine triste et isolée mais souvenez-vous bien qu'il y a mais t’as maigri mais t’en sors de belles mais ta mère mais tantôt ma timidité m'empêchait d'en profiter mais toujours avec vivacité mais tous ses préjugés étaient en sens inverse de son intérêt mais tout à coup mais toute nuit mais toute prudence lui était odieuse mais un observateur froid et caustique mais un premier coup était porté mais une coupable faiblesse mais vaut mieux un gros orage qu’un temps de merde qui te pourrit la vie mais voilà mais vous deviez le savoir mais vous ne demanderiez pas mieux que de me supposer à deux cents lieues de vous mais vous ne savez pas ce que j'ai souffert maladie de gonzesses maladies de l'âme malgré ces inconvénients non négligeables malgré l’obscurité malgré le peu de relations qui subsistaient entre elle et son père malgré mes prières malgré sa situation désavantageuse malgré ses erreurs passées malgré ses petites jambes malgré un sommeil agité malgré vous et mieux que vous malheur à l'homme qui malheur à qui malheur donc à la femme qui se repose sur un sentiment que tout se réunit pour empoisonner malheureuse visite malheureusement sa conduite était plutôt noble et généreuse que tendre malheureux malheureux maman maman a fait de la tarte à la rhubarbe manifestement marche vers moi mate comme la surface d’un bol de farine