Chaque existence est une somme de fragments juxtaposés sans assurance ni désir or il n'y a pas de cohérence dans une vie humaine...

N'a jamais connu Rome ville où elle est née un mardi de mai 1953; Inés Arredondo aimerait être née sous le signe du capricorne, des yeux d'une belle eau, nez osseux éclaboussé de taches de rousseur, de longs cheveux aux reflets changeant de miel - des traits… la peau couperosée, un front plein de superbe, bouche charnue.

Est très liée à Mary Smith, se sacrifierait pour les apparitions, chaque année Inés Arredondo offre “Tropismes” de Nathalie Sarraute à un de ses amis. Aime les oeuvres d'Igor Stravisnsky; aime “La naissance de Jean-Baptiste” de Jan Van Eyck, un jour d'août 1990 vers vingt heures, à Victoria, sa présence a été enregistrée par plusieurs caméras de vidéo surveillance… Inés Arredondo a la passion des expressions anglaises comme "case murder", la personne qu'Inés Arredondo admire le plus est Igor Stravisnsky… Inés Arredondo a été renvoyée de son travail à la société Richard Lovelace un dimanche de 1983… sa phrase préférée est: "les axiomes n'ont qu'une valeur de faits divers".

Allergique, Inés Arredondo fuit la présence de spirées.