Sue ressort de la chambre de Bart, descend au salon. Brooks est encore dans son bureau. Elle frappe à la porte:

- Brooks !

- Viens voir, Bart est bizarre… J’ai peur qu’il se soit drogué !

- Ne dis pas de bêtise, Bart est un garçon sain !

Mais Sue est déjà partie. Il la rejoint dans la chambre de Bart. Sue est devant Bart. Elle le regarde comme si elle n’osait pas le toucher. Brooks s’approche :

- Il s’est encore endormi devant son satané écran, bougonne-t-il.

lui tourne le dos !

En effet, Bart tourne le dos au mur blanc sur lequel se projette habituellement son écran de communication. Il fait face au projecteur à matrice active. Il semble même que l’appareil émet un fin pinceau de lumière directement dans sa rétine, comme si sa pupille elle-même était devenue écran.

- On dirait qu’il est hypnotisé, dit Brooks… Il semble dormir comme un somnambule!

- Qu’est-ce qu’on fait ? On appelle un médecin ?

- Je crois pas que ce soit si grave ! Je vais d’abord éteindre son émetteur!

Brooks prend la télécommande, éteint le projecteur. D’abord rien ne se passe puis, lentement, le corps de Bart semble se détendre, ses yeux se ferment, il s’affaisse dans son fauteuil…

- Tu vois, il dort, dit Brooks à sa femme, pas la peine de s’inquiéter autant !

- C’est quand même bizarre… C’était jamais arrivé !

Brooks soulève Bart du fauteuil. Sue ouvre le lit. Il le couche. Elle le borde :

- Dans la vie se produisent des choses inattendues. Ça ne veut pas dire qu’elles soient inquiétantes. Au contraire même, ce sont souvent ces phénomènes qui en font l’intérêt. Ne t’en fais pas ! Laissons-le dormir, nous verrons plus tard !

Brooks a beaucoup plus l’habitude qu’elle de voir des événements inhabituels, son calme la rassure. S’il ne s’inquiète pas, c’est qu’il n’y a pas motif à s’inquiéter d’autant que Bart semble dormir paisiblement. Brooks et Sue sortent de sa chambre.

En ces périodes de fête, Brooks est à la maison. Sue a quelqu’un sur qui compter en cas de difficulté… Après tout, ce n’est peut-être qu’un incident dû à la fatigue. Va falloir faire comprendre à Bart qu’il passe trop de temps les yeux collés sur son maudit écran. Peut-être le convaincre de recommencer à pratiquer un sport, sortir davantage. En tous cas, il faudra en parler !