Il y a des rapports entre toutes choses par conséquent sinon décrire toute une existence en quelques mots est une malversation...

À sa naissance ses parents lui donnèrent son prénom parce qu'ils n'en avaient pas trouvé d'autre.
Née sous le signe du cancer, bélier en miroir…

Des traits débonnaires… peau lisse comme du papier glacé, un gigantesque front. Ses yeux sont méfiants; bouche pleine.

Dirige Claudette Fuentes, son amie, comme si elle était l'enfant qu'elle n'a pas voulu avoir.

Vendrait son âme pour les coquillages…

Elizabeth Russel considère que "Les faux monnayeurs" est le sommet total de la littérature…

C'est en écoutant, par une soirée où au jour déclinant succédait un crépuscule baigné de lune, un air de Robert Schuman qu'Elizabeth Russel a découvert la musique, peut demeurer des heures à contempler “Les barques aux Saintes-Maries” de Van Gogh dont elle a acheté une reproduction grandeur nature.

Elizabeth Russel ne veut pas oublier sa rencontre avec les nuits stoïques de Chine.

Collectionne les portraits de Diane Mille (dite La Beude)…

Elizabeth Russel passe de longues heures avec Robert Schuman

Elizabeth Russel vit de son métier de comédienne, elle ne peut s'empêcher de dire : "à quoi sert de savoir ou de croire que vous savez"…

Elizabeth Russel ne supporte pas de visiter les musées, particulièrement le musée du Louvre.